Faits Vécus

Deux filles qui vivent ensemble, c’est le fantasme d’un gars qui s’imagine qu’elles se promènent toujours en sous-vêtements dans l’appartement. Bon, c’est un peu vrai. On est très souvent en sous-vêtements, mais c’est aussi un show privé de comédie. Deux dragons quand elles sont toutes les deux dans leur période du mois. Deux femmes en chaleur lorsqu’elles sont en manque de sexe en même temps (les célibataires généralement). Deux braillardes lorsqu’elles écoutent un film triste et deux romantiques pendant un film d’amour.

Pour ma part, je vis en colocation depuis près d’un an avec une amie du travail. Ça a été le coup de foudre «colocationnel».

Coloc, Filles

Source

On fait beaucoup d’activités ensemble

Avoir soudainement une amie dans la chambre d’à côté, c’est motivant pour se botter le derrière et sortir. On magasine, on visite des boutiques de meubles, on va au cinéma. Nous sommes même allées voir une exposition de photographies de nus ensemble. On se trouvait pas mal hipsters.

À force de se donner des compliments, notre confiance devient un peu trop… Excessive!

Un soir, on revenait de l’épicerie et on passe devant une caserne de pompiers. (Mesdames, ils étaient très sexy ces hommes.)

Ma coloc: Les pompiers nous regardent.

Moi : Je les comprends. On est tellement belles aujourd’hui.

Ma coloc: Tous les jours, en fait. Regarde, même ceux dans la voiture nous admirent.

Moi : On devrait se créer un fan club.

Et non, nous n’étions pas saoules.

Les hormones s’échangent

Ouais, ça, c’est la partie moins agréable, mais inévitable. Deux filles qui vivent ensemble, c’est certain que les hormones nous jouent des tours. Ma coloc et moi, on a nos règles en même temps. Chaque mois. Quand l’une pleure pour rien, l’autre dévalise le garde-manger. Quand l’une mange son poids en chocolat, l’autre est fâchée parce que son ordinateur est trop lent à ouvrir.

Ce genre de conversation arrive souvent :

Moi : C’est qui le cave qui laissé son verre sur le comptoir?

Ma coloc (fâchée) : C’est toi. Calme-toi!

Moi (en beau maudit) : Je suis calme!

Ma coloc : Câline que j’ai hâte que nos règles se terminent!

Moi : JE SAIS!!!

Puis, on s’écroule en larmes. Aucun homme ne peut survivre dans notre appartement pendant ces quatre jours.

On s’échange le linge, les chaussures, et même les soutiens-gorge

Si j’ai un conseil à vous donner, essayez d’aller en colocation avec une fille qui a les mêmes mensurations que vous. C’est TRÈS pratique.

On a beaucoup de chaussures et de sacs à main

Notre entrée donne l’impression que l’on est quatre filles à vivre dans l’appartement. Notre meilleur ami est découragé, car une nouvelle paire de chaussures s’ajoute à chacune de ses visites (oui, on a même le même meilleur ami). Mais comment on le répète à chaque fois : la paire était en spécial!

Travailler au même endroit a ses avantages

Ça donne ce genre de conversation :

Mon cellulaire vibre. C’est mon boss.

Mon boss : La température est mauvaise ce soir. Veux-tu ta soirée off?

Je demande à ma coloc si elle veut être coupée.

Elle dit oui.

Moi : Moi non, mais Laurence, oui.

Mon boss : Ok.

BANG. Problème réglé en deux secondes.

Et on vit ce genre de situation régulièrement

Moi : Qui est-ce qui m’a donné ce chandail déjà?

Ma coloc : Ta mère.

Bref, si tu t’entends aussi bien avec ta coloc, t’es comme un couple non déclaré.

Friends, Coloc, Habiter

Source

Un article de
Hortense Bamas's Avatar
Hortense Bamas

Hortense est une fille qui se pose beaucoup de questions. Peut-être trop. Et on ne parle pas de questions simples, mais plutôt de grosses questions...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les Fixies