Sport & Santé

On a toutes des trucs anti-stress, aujourd’hui, je vous parle du mien: courir.

J’ai un automne un peu fou. Il y a eu un décès dans ma famille proche. Déjà, que cela, ça gruge le mental et ça prend de l’énergie. Juste ça, mon automne 2017 m’aurait marqué à jamais. Par-dessus cela, on ajoute l’arrivée de deux nouveaux employés à l’agence Codmorse, le départ de Viv en tant qu’éditrice du blogue LeCahier et le déménagement de mes deux entreprises: je me sens fatiguée. Et qu’est-ce qui arrive dans ces temps-là? Le stress s’empare un peu de moi. Parce que je sens les dates limites des remises des projets arriver, parce que je sens que je ne contrôle pas la livraison des travaux de rénovation de mon bureau, parce que je me mets de la pression sur les épaules et que je ne veux pas sacrifier ma vie personnelle, alors je continue de voir mes amies comme si de rien n’était. Mais je stresse en dedans et je me demande comment je vais réussir à survivre d’ici à mon départ pour le Bélize le 31 octobre. Mon meilleur truc pour revenir sur terre? La course.

L’avantage de se lever tôt

Déjà, se lever tôt, à 6h30 le matin, ça fait en sorte que je me sens mieux: j’ai l’impression que j’ai de l’avance sur tout le monde et que ma journée sera plus facile. Je sais que ça sonne drôle, mais quand je me lève à 8h30 et que je suis à la course pour aller au travail, c’est comme si ma journée partait déjà de manière négative et je tente d’éliminer ces moments qui font en sorte que je stresse de manière inutile. Je suis ma propre patronne, je pourrais bien arriver au bureau à l’heure qui me plaît. Pourtant, je me stresse à l’idée d’arriver trop tard parce que je ne veux pas donner la mauvaise impression à mes collègues de travail que je suis paresseuse ou que je bosse moins. Et ce, même si j’ai travaillé toute la soirée la veille. Ça sonne débile? Un peu, mais c’est ce qui se passe tout de même dans ma tête.

Un moment à deux

À 7h, je suis dehors. Maintenant, il fait encore sombre. Un peu frais. Avec mon amie extraordinaire Sophie, on se rend au Mont-Royal. On a notre routine: on court sur la montagne. Ça fait du bien. Ça vide la tête. On parle en courant, de tout et de rien. Juste de bouger et d’échanger des idées sur mon travail, tôt, ça enlève le stress inutile. J’ai quelqu’un qui me ramène sur terre et qui me dit que ça va aller.

Courir pour l’esprit

Bouger, ça aère l’esprit, ça remet les idées en place et ça permet de penser à autre chose qu’à ses problèmes puisque forcer nous concentre sur notre corps. Quand on force, on dirait que tous nos petits problèmes deviennent soudainement moins importants. Et soyons honnêtes, l’endorphine joue pour beaucoup. Certains disent que c’est une drogue: tant mieux. J’accepte d’en vouloir de cette drogue si elle me rend si heureuse! Bref, quand je cours, le matin ou le soir, je vais mieux tout de suite après, je me sens mieux dans mon corps et dans ma tête. Ainsi, cette heure que j’ai prise pour courir, elle me permet de mieux me concentrer au travail et de faire plus de choses productives dans mes journées!

 

Et vous: quel est VOTRE sport?

course matinale, exercise sur le mont-royalcourse matinale, exercise sur le mont-royal

 

Le look:

Vêtements – Hyba

Souliers – Saucony

Photos – Vikki Snyder

 

course matinale, exercise sur le mont-royal

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Test Pinterest : 3 recettes de maquillage pour l’Halloween