Prendre le temps de prendre son temps

École, boulot, dodo, école, boulot, dodo, école boulot dodo… Repos ?

Vous avez sûrement déjà eu l’impression que 24 heures, c’était trop peu dans une journée pour accomplir tout ce que vous désirez, l’impression de courir après le temps qui vous échappe et vous file entre les doigts. J’ai moi-même parfois l’impression que ma vie se déroule sur mode accéléré et que je n’arrive pas à m’adapter au rythme effréné du train-train quotidien qui me propulse à vitesse grand V sur la voie rapide. Les jours se succèdent et s’enchainent, chacun avec son lot de responsabilités et d’obligations, mais entre l’école le boulot et le dodo, que reste-t-il comme temps alloué au repos et aux petits plaisirs de la vie courante ?

Je sais qu’il est parfois inévitable de s’adapter aux horaires et d’accomplir des choses moins désirables dans une journée, mais il est tout aussi important de faire le tri entre ce qui est nécessaire, voire obligatoire, et ce qui est secondaire et superflu. Nous avons souvent tendance à utiliser l’ultime phrase défaitiste « je n’ai pas eu le temps », mais souvent, la vraie et l’ultime raison c’est que nous n’avons pas pris le temps.

saguenay

Il s’agirait donc d’établir ses priorités afin d’accomplir le maximum de choses efficacement. Le but de cette sélection est bien entendu de rentabiliser son temps afin de s’accorder du temps libre, exempt de responsabilités, une occasion de mettre son cerveau à «off» et d’appuyer sur pause, le temps d’un instant. Cet instant, c’est l’essence même de la gestion du temps qui nous permet de prendre "le temps de prendre son temps" et de vivre pleinement au lieu de se sentir persécuté par la vie, qui parfois, nous rentre dedans! La loi d’Henri Laborit (médecin chirurgien et neurobiologiste) explique d’ailleurs que chacun a une tendance naturelle à réaliser en premier lieu l’activité pour laquelle il a le plus d’appétence. Pour être plus efficace, il est donc préférable de débuter par la réalisation d’une activité moins plaisante qui paraîtra moins ennuyeuse si elle est suivie par la réalisation de quelque chose de plus agréable.

Il m’apparaît nécessaire, voire même primordial, de s’accorder du temps de qualité. Ce temps se soustrait au temps effectif qui régit notre quotidien, car il n’est imposé d’aucune façon. C’est à nous que revient la décision de prendre le temps de prendre son temps et ainsi, de s’accorder un instant pour arrêter le temps et vivre pleinement.

rafting