Bouffe

J’ai souvent entendu dire qu’on était gin ou vodka. Je dois dire qu’après avoir posé la question à plusieurs personnes dans mon entourage (ou lors d’une première date why not), cette affirmation est à 90 % vraie. Rares sont ceux qui apprécient autant le gin que la vodka. Je ne renie pas la vodka, un verre de Grey Goose à la cerise noire avec du soda c’est bon, mais de temps en temps.

Personnellement moi je suis 100 % gin. J’aime faire découvrir les différents goûts de cet alcool à ma famille et mes amis. Je partage aujourd’hui avec vous mes coups de cœur gin!

Romeo’s gin

Romeo's ginSource image : Instagram

Mon coup de cœur entre tous les gins québécois (en fait entre tous les gins). Il n’est pas très fort et possède de subtils arômes de concombre, genièvre, aneth, lavande, amande et citron. Bon, ça a l’air de faire beaucoup, mais en fait on goûte surtout le concombre et un peu le citron. Je déteste l’aneth et les choses qui goûtent trop la lavande, alors je vous garantis que si les arômes sont là c’est bien juste sur l’étiquette et pas dans votre bouche. À avoir absolument dans son bar maison!

Uncle Val’s Botanical

Uncle val's ginSource image : Instagram

Ma découverte du mois! Je suis allée au Pourvoyeur (bar à gin) il n’y a pas si longtemps, et en attendant mon ami, qui était en retard, j’en ai profité pour parler avec le gentil serveur. J’ai mes classiques quand je sors, mais là, je voulais essayer un nouveau gin. Avec ses arômes de genièvre, concombre, citron, sauge et lavande il ressemble un peu au Romeo’s gin, mais il est un peu plus goûteux. Parfait dans un gin & soda, on goûte beaucoup les arômes de concombre, de citron et de sauge. C’est comme un été dans ta bouche!

Magellan

Magellan GinSource image : Instagram

Un des premiers gins autres que le Bombay ou l’Ungava que j’ai goûté et que j’ai aimé. Merci au mixologue du Maelstrom à Québec! Ce gin produit en France est composé de clous de girofle, de racines d’iris, de baies de genièvre, de cannelle, de cassia, de peau d’orange, de coriandre, de réglisse, de graines de paradis (poivre), de cardamome et de muscade. Ses notes plus fortes quand on le boit sont la coriandre et la cardamome. Même s’il contient des épices un peu plus fortes, je trouve que son goût n’est pas lourd et qu’il ne tombe pas sur le cœur. Je le préfère quand même en cocktail.

Citadelle

Citadelle ginSource image : Instagram

Un autre gin de France qui se taille une place dans mes commandes habituelles. Un gin frais avec des goûts de genièvre, d’agrumes et une pointe de poivre. Il se boit presque tout seul. Un goût de gin classique, mais pas trop terreux (je déteste le goût de terre de certains gins).

Ungava

UngavaSource image : Instagram

L’Ungava. Le classique des classiques. Le meilleur dans un martini quand tu sors avec tes amies. Un autre produit québécois qui fait de jolis cocktails jaunes. Composé d’aromates tels que la baie d’églantier, la camarine noire, le thé du Labrador, la ronce petit-mûrier, le mélange de l’Arctique et le genévrier nordique, le gin Ungava a un goût qui plaira à la plupart des gens, car il n’est pas trop fort et il se marie parfaitement au goût du jus d’olive.

Bonus : Rouge Gorge vermouth blanc

VermouthSource image : Instagram

Après avoir lu cet article, vous vous doutez certainement que mes amies et moi aimons nous faire des cocktails maison à base de gin. Une découverte merveilleuse de ma meilleure amie est le vermouth québécois le Rouge Gorge élaboré par le Domaine Lafrance. Mélangez du Romeo’s gin, ce vermouth et du jus d’olive et hop vous vous sentirez comme des vedettes de cinéma.

Bonne dégustation!

Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul
Chargée de projet

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Une soirée dans la nouvelle boutique BBQ Québec... à Montréal!