Faits Vécus Style de vie

Au mois de novembre dernier, j’ai eu l’occasion d’aller découvrir le Roátan pour la première fois. Il s’agit d’une petite île aux abords du Honduras, dans les Caraïbes. C’était mon premier voyage toute seule et je partais avec quelques inquiétudes dès le départ. Ce n’est jamais très rassurant de partir seule, sachant que je ne parlais pas espagnol et que je ne connaissais personne là-bas. Pour plusieurs raisons, ce voyage était nécessaire.

1 – Voyager pour réfléchir: Une fausse bonne idée ?

Le fait de partir dans l’inconnu et la nouveauté bouscule ton quotidien et peut faire du bien. Pour beaucoup, le début de l’année 2018 représente la prise de conscience, le recul, la révision de ses priorités. J’avoue avoir triché un peu et avoir démarré ce processus un peu plus tôt.
J’ai pris la décision de partir toute seule, pour la première fois de ma vie, pour essayer l’expérience, connaitre mes limites et me réconcilier avec moi-même. Vous me direz à 27 ans, il serait temps d’être en paix avec toi-même. Mais l’occasion ne s’est jamais présentée avant. J’ai donc embarqué sans trop réfléchir dans cette aventure exotique.

Roatan Honduras Réfléchir 30ans

2 – Relaxer

Il faut être honnête, partir sur une île, avec une eau turquoise et un soleil d’enfer : ON RELAXE!

Roatan Honduras Réfléchir 30ans

J’en ai donc bien profité les premiers jours, en ne pensant à rien et en reculant l’échéance où je devrais repasser ma vie au complet et prendre les décisions adéquates.
J’ai eu la chance de découvrir des endroits fabuleux, voir des animaux extraordinaires, rencontrer des gens merveilleux. Mais je revenais dans ma chambre chaque soir avec l’estomac noué, par peur de mon bilan nécessaire.

3 – Réfléchir

C’est à la fin du quatrième jour, que j’ai enfin décidé de m’isoler sur la plage, en tête à tête avec le bruit des vagues et les millions de moustiques qui avaient décidé de faire le party autour de moi !!! (Ok pas pire endroit pour réfléchir quand même).

Roatan Honduras Réfléchir 30ans

Au final, j’ai conclu qu’une petite conversation avec soi-même avant ses 30 ans, c’est salvateur. On a tous besoin de faire le point un jour ou l’autre. Si tu sors de cette expérience changée, décidée, motivée : autant dire que ça en valait la peine.
Le tout est de ne pas se forcer mais trouver la meilleure opportunité!

Ne t’essaie pas, décide-toi quand il est temps! Pis lâche pas, ça ira beaucoup mieux après, crois-moi.

Je suis vraiment contente d’avoir pris la décision de ce grand nettoyage dans ma vie, pis ça ne s’arrêtera surement pas là, parce que ça a fini par débloquer pas mal de choses coincées depuis un bout.
À ton tour, ou pas, de faire le point en ce début d’année, et de savoir (enfin) ce que tu veux! Je te laisse sur le plus beau coucher de soleil que j’ai vu de ma vie!!!

Roatan Honduras Réfléchir 30ans

Un article de
Adeline Fortin's Avatar
Adeline Fortin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Comment bien profiter des soldes