Vie de bureau
This post is also available on The Booklet

 

Grâce à mon travail, j’ai la chance de m’adresser souvent à des foules lors d’événements, de congrès, dans les universités et j’en passe. Parler, sur une scène n’a plus de secret pour moi. J’aime ça et ça ne me stresse plus du tout. Mais je sais que pour plusieurs, c’est une bête noire qui empêche de dormir la nuit. Parler devant un public, ça s’apprend et ça s’apprivoise…

J’ai toujours aimé être devant des foules. Avant les matins d’exposés oraux, au primaire, j’avais hâte et je répétais mes textes par coeur. Je voyais cela comme un petit spectacle. Alors que d’autres enfants semblaient terrorisés, une fois devant, je me sentais à ma place, même plus qu’assise. J’ai toujours aimé la scène. C’est enivrant. Quand j’ai commencé à livrer des conférences, au début de ma vingtaine, j’ai tout de suite ressenti la même chose. Et j’ai su que j’étais à ma place une fois de plus. J’ai donc eu envie de vous donner quelques trucs.

1. Toujours se rappeler pourquoi on est là.

On n’a pas été invité pour rien à parler devant une foule, soit on parle de notre expérience, de notre expertise ou de nos méthodes. Les personnes qui sont venues nous écouter sont là pour apprendre et comprendre, on doit donc toujours se rappeler qu’on rend service. En se positionnant ainsi, avant d’aller à l’avant, on se met dans un mode psychologique positif qui donne envie d’aller offrir une partie de nos connaissances à d’autres. Il faut se rappeler que même si c’est notre travail et qu’on est rémunéré, il faut être généreux en avant puisque les gens le ressentiront.

2. Être humble

Ok, une fois qu’on s’est bien dit pourquoi on était là, il faut retomber sur terre. On est des humains. On fera peut-être une erreur comme bafouiller ou tomber de ses talons hauts. Est-ce l’enfer? Non. Si Jennifer Lawrence a su tourner sa chute aux Oscars à son avantage, toi aussi! Accepte avant même d’aller à l’avant que ça peut arriver et que ce ne sera pas grave. Il suffira d’assumer la petite erreur, de rigoler un peu et de continuer.

3. Prépare-toi juste assez

On ne le dira jamais assez, il faut se préparer avant de parler devant une foule. On ne va pas improviser une présentation d’une heure comme un oral du secondaire. Nonon. On veut s’assurer de «puncher» au bon moment et de faire passer ses messages clés. On prépare donc notre séance autant côté visuel avec un diaporama ou autre qu’en répétant nos textes clés. Je ne dis pas de tout apprendre nécessairement par coeur, chacun sa méthode, mais au moins d’avoir une idée de comment le tout va se dérouler.

4. S’habiller confortablement

Ça sonne cucul-fifille, mais c’est vrai. Tu es un homme qui transpire beaucoup quand il stresse? Mets un veston par dessus ta chemise, tu ne veux pas aller parler devant une foule avec des ronds de sueur sous les bras, mon gars! Tu es une fille qui n’est pas à l’aise en talons? Ne te tords pas une cheville pour avoir l’air plus «madame» et mets des souliers plats. Bref, assure-toi que ton look ne changera en rien le déroulement de ta journée. Point.

5. Apporte-toi des cartons

Et pas n’importe lesquels: apporte-toi des cartons concis et précis avec seulement les informations clés que tu pourras lire en deux secondes sans faire eeeuuuuhhhh parce que tu as dû lire une paragraphe complet pour trouver la statistique que tu cherchais. Si tu t’es pratiqué, tu connais ton contenu, ce ne sont que des béquilles, parce que le stress peut arriver à tous et que ça apporte des blancs de mémoire que les cartons préviennent.

Finalement, rappelle-toi que souvent, les gens se foutent un peu des autres dans la vie. Si tu fais une super bonne présentation tant mieux! Mais si tu n’étais pas au top, ce n’est VRAIMENT pas la fin du monde, tu pourras te reprendre et les personnes oublieront ton mauvais coup plus vite que toi. Promis. Bonne chance!

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Napa Valley en deux jours – jour 2