Style de vie Voyage

Attention cher lecteur! Cet article est long mais il en vaut la peine! Promis!

Je suis le genre de personne assez organisée qui aime savoir d’avance où est-ce que je vais dormir en voyage et avoir un itinéraire en tête ! Rien d’intense là… Je ne planifie pas mes activités d’avance! Par contre, cette année, je me suis ramassée à acheter des billets d’avion pour le Nicaragua deux semaines avant les vacances de Noël sans savoir deux semaines auparavant que je partais en voyage ! Rien d’organisé, rien de réservé, je suis descendue au Nicaragua un 17 décembre sans trop savoir ce que je faisais là (je blague mais pas tant!) ! Je suis partie un total de deux semaines avec mon frère ! Là-bas nous avons rejoint mon amie qui était là depuis septembre et pour la dernière semaine, des amis à mon frère ! J’ai été impressionnée par tout ce que le Nicaragua avait à offrir ! Voici mon itinéraire pour vous inspirer un peu !

1. Granada – 3 jours 

Je recommande fortement de s’y arrêter même si la ville n’est pas très longue à visiter ! Il y a plein de choses à voir aussi à l’extérieur de la ville, dont la Laguna de Apoyo (Un must ! J’ai vu de belles auberges de jeunesse autour si vous voulez dormir dans le coin.) et le volcan Masaya (À visiter le soir ! À noter que vous n’avez pas le choix d’y aller en voiture/taxi)! Pour vrai, voir de la vraie lave de volcan, c’est insane !

Ce qu’il faut faire : goûter le fromage local à base de lait cru (on dirait de gros blocs de tofu), marcher dans la ville, acheter des fruits au marché, etc. Petit boni : la boutique SOY NICA (ici http://soynica.dk/ ) qui vend des accessoires en cuir véritable ! Je ne suis pas habituellement favorable, MAIS les employés sont bien rémunérés et le cuir provient du Nicaragua. Bref, c’est local et bien fait.

nicaragua granada

2. Popoyo – 4 jours 

Tu voulais faire du surf ? C’est LA place! C’est un peu plus dispendieux parce que l’offre touristique commence à se développer! On a bien aimé le Cafe Con Leche, bed and breakfast/hôtel géré par un québécois (si vous avez le mal du pays, vous allez rencontrer 90 000 québécois à cet endroit!). L’auberge est à deux pas de la plage de surf pour débutants ! La plage est superbe et la vibe est relax, ça fait du bien!

Ce qu’il faut faire : du SURF et relaxer! On a aussi pêcher !

nicaragua popoyo

3. San Juan Del Sur – 1 journée et demie 

Je ne suis pas restée longtemps à San Juan et non, je n’ai pas fait le Sunday Funday ! Même que la journée que j’ai été là, on s’est échappé de la ville pour aller à la plage Maderas. La plage de San Juan est très bof. La ville n’est pas extra, car c’est seulement du tourisme de masse a.k.a de jeunes blancs qui veulent faire le party… On a fait le pub crawl du bar The Loose Moose, un bar canadien !

Ce qu’il faut faire : le party ?

4. Ometepe – 3 jours

Cette petite île, pas si petite que ça, a beaucoup à offrir! On a adoré! Si vous cherchiez l’endroit idéal pour louer un scooter, c’est LA place! Le transport en commun est moins développé sur l’Île alors pour faire le tour, c’est l’idéal! J’ai aussi appris que j’avais le mal de mer en prenant la Lancha (petit bateau en bois qui dégage une forte odeur de diesel) pour se rendre sur l’île, car j’ai vomi deux fois par-dessus bord…. Vous êtes avertis! Les vagues embarquaient parfois dans le bateau… Il y a un bateau plus gros pour 2 dollars de plus !

nicaragua ometepe

Ce qu’il faut faire : l’ascension du volcan Concepcion (Un total de 8h si vous avez les jambes assez fortes! Ça en vaut le coup!), faire le tour de l’île en scooter, aller à San Ramon pour voir une magnifique chute d’eau où le volcan Maderas, aller manger une poutine (y’a un petit restaurant québécois à côté du quai!),  etc.

ATTENTION! Je ne conseille pas Hospedaje Central pour dormir. C’est une auberge gérée par un québécois qui a des liens avec la secte Ecoovie (Pierre Maltais est le « gourou »). Pierre Maltais se réfugie présentement au Nicaragua, car sa secte a tué trois personnes en Europe et des soupçons de pédophilie et d’enlèvements d’enfants pèsent contre lui au Québec.

Ce qu’il ne faut pas oublier à propos du Nicaragua ou conseils en rafale :

· Le soir, ce n’est pas toujours sécuritaire. Dès que le soleil se couche, c’est plus risqué de sortir dépendamment où on se trouve. Il faut éviter la plage et les endroits où il y a peu de circulation.

· Le Nicaragua est un des pays les plus pauvres en Amérique. Les gens vivent avec moins de 5$/jour. Le pays est sous dictature. Les gens sont peu ou pas scolarisés. L’avortement est illégal. Bref, renseignez-vous comme il faut sur la culture locale, faites des choix intelligents et soyez respectueux.

· Gardez vos objets de valeur toujours sur vous.

· Ne réservez rien d’avance. Il y a un nombre impressionnant d’auberges de jeunesse qui ne sont pas répertoriées sur Internet! Mieux vaut se pointer sur place, demander à voir les chambres et réserver si ça nous convient. Impossible que vous dormiez à la rue! Mais organisez-vous de jour, car le soir les auberges sont fermées à clé !

· Privilégiez le transport public au taxi. Oui, c’est plus long! Mais ça fait une expérience culturelle, c’est peu coûteux et ça encourage le transport en commun.

· Faites du pouce! C’est en contradiction avec mon conseil précédent, je sais ! Mais les gens sont super gentils et c’est très facile à faire!

· Insistez, insistez et insistez! Il faut toujours demander plusieurs fois la même chose à différentes personnes, car les réponses ne sont jamais les mêmes!

· Soyez flexibles! Comme tout pays d’Amérique du Sud, il y a parfois des congés un peu n’importe quand et les heures d’ouverture des commerces sont rarement respectées!

· Vous allez manger du Gallo Pinto (riz frit avec des haricots) à tous les matins. Demandez avec huevos rancheros (œuf tourné avec une genre de salsa) pour faire changement !

Apparemment, León vaut aussi le détour ! Une prochaine fois J ! Avez-vous autre chose à ajouter? Est-ce que ça vous donne envie d’y aller?

nicaragua

Légende : Ma gang pour monter le volcan Concepcion ! À noter : le guide avec sa chemise détachée et nos visages fatigués !

Un article de
Sophie-Rose Dufresne's Avatar
Sophie-Rose Dufresne

Avoir trop de passions et trop de projets en même temps, c’est le quotidien de Sophie-Rose. Elle adore voyager et c’est le genre de fille...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

10 maquilleurs artistiques à découvrir - partie 2