Bébé & Cie Style de vie

Être mère, c’est tout un mandat. Obtenir un permis de conduire requiert une note de passage à l’examen prérequis. Obtenir un emploi demande la réussite de l’entretien d’embauche et souvent, des examens psychométriques. Mais être maman, tout le monde peut y accéder. Être maman, c’est tout un défi, c’est souvent LE défi d’une vie. Ce n’est pas toujours drôle et encore moins facile. On donne tout pour ces petits êtres et parfois on s’oublie. On oublie la femme qu’on est, on oublie nos passions. Notre couple passe en deuxième, et notre soi devient en dernier de la liste. Oui, lorsqu’on décide de faire un enfant, on est conscient des engagements que ça impliquent, mais est-ce qu’on est pleinement conscient de TOUT ce que ça implique?

enfant, nouvelle maman, vie sociale avec un enfant, problèmes coupleSource: Unsplash

La vie sociale est présente, du moins… Après la première année de bébé. Car la première année en est une en mode survie: manger, dormir, manger, dormir et on répète. Ensuite, les soirées d’amis se terminent tôt, soit à 20h00 car on ne doit surtout pas bifurquer de la routine, donc vive les 5 à 7 pour que Minou soit au lit à 20h00 comme prévu. La vie sociale écope évidemment, car même si les 5 à 7 sont devenus familiaux, pendant que ta best raconte son anecdote de la semaine, ton p’tit dernier crie «Maman j’ai fait caca!»

La vie amoureuse écope également. Ce n’est aucunement comme dans les films où une fois les enfants couchés, la mère enfile un déshabillé sexy pendant que l’époux sabre le champagne devant un feu de foyer. Dans la vraie vie, une fois les enfants couchés, les parents, habillés en mou, sirotent vachement une bière devant le hockey et ne se rendent même pas à la troisième période tellement ils sont fatigués.

La vie professionnelle prend un coup aussi. Les nuits blanches ou parsemées de «Maman, il y a un monstre en dessous du lit» déteignent au travail. Les petites erreurs d’inattention se font sentir. La ponctualité écope aussi, car le petit dernier n’a pas voulu mettre ses mitaines et a fait le bacon dans l’entrée du garage.

Source: Unsplash

Être mère te remet en question à un point tel que oui, la fameuse question te hante l’esprit: «À quoi ai-je pensé d’avoir des enfants???» Mais la culpabilité embarque aussitôt.

Être mère, c’est aussi entendre des phrases comme:
Maman, je t’aime trop;
Maman t’es belle, t’es tout le temps belle. Est-ce que je vais avoir un cadeau à Noël?

Être mère c’est de voir ses valeurs véhiculées chez ses enfants lorsqu’on les entend dire merci et s’il-vous-plait.

Être mère, c’est aussi éprouver une si grande fierté à la rencontre de parents, lorsque l’enseignant nous dit qu’il est fort académiquement, qu’il aide les amis plus démunis, qu’il partage ses crayons.

Être mère, c’est le défi d’une vie, le plus beau, mais probablement le plus difficile car la chose la plus précieuse que nous possédons est en jeu.

Être mère n’est pas facile, mais si gratifiant.

Être mère, c’est être soi tout simplement et de prendre le temps d’être à l’écoute de son enfant.

Être mère n’est pas simple, mais vivre cet amour inconditionnel nous rappelle pourquoi nous avons mis ces petits êtres au monde.

enfants, être mère, avoir des enfants, décision d'avoir des enfants

Source de l’image de couverture: Pixabay

Un article de
Catherine Brière's Avatar
Catherine Brière

Détentrice d'un Baccalauréat en gestion et design de mode et certificat en communication, Catherine se laisse guider par ses deux passions les plus chères :...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Se débarrasser de ces satanés maux de tête