Style de vie

À mes p'tits frères (qui ne sont plus si p'tits), aux souvenirs, aux mauvais coups et au lien d'amitié que nous avons la chance de partager.

frere, soeur, amour, famille

On a grandi ensemble, changé ensemble et tout vécu ensemble. Des crises existentielles, aux peines d'amour, des bons coups jusqu'aux moins bons coups, on s'est toujours soutenus peu importe les fois où on aurait préféré ne pas se voir la face chaque jour. De l'amour fraternel pur et dur.

Venant d'un petit village, on était plus souvent qu'autrement pognés les trois ensemble dans notre salle de jeux au sous-sol. Loin des yeux de nos parents, on s'inventait des jeux variant de ridiculement dangereux à simplement ridicules. Du genre glisser dans les marches du sous-sol sur des matelas, faire des prank calls franchement de mauvais goût et faire des films aux scénarios pour le moins douteux. Ils ont été mes premiers amis et mes premiers confidents. Malgré que nous nous soyons un peu éloignés pendant le secondaire, hormones de préadolescents obligent, nous avons retrouvé dans les dernières années la complicité que nous partagions à l'enfance.

Cependant, il est certain qu'on ne manque jamais une chance de s'envoyer promener, de se faire des coups bas ou juste d'être désagréables les uns envers les autres. On est quand même frères et soeurs, t'sais comment ça se passe.

Ayant passé le plus clair de notre temps ensemble, une entente s'est développée entre nous sans que l'on s'en rende compte. Nous trois avions le droit de se  lancer des p'tites autos par la tête, mais s'il fallait que quelqu'un s'en prenne à un de nous, il risquait de se faire ramasser avec enthousiasme. Cet instinct protecteur est resté et je sais qu'encore aujourd'hui je peux compter sur eux si un gars est un peu trop dans ma bulle quand on sort.

Étant la seule fille, j'ai grandi en entendant parler de hockey, de construction et de jeux vidéos. Ça a fait de moi une femme assez caractérielle qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il va sans dire que ça m'a aussi octroyé de jolies manières de gars de bois desquelles je suis particulièrement fière. Ils ont marqué ma vie en étant mes meilleurs amis d'enfance, en me mettant perpétuellement au défi, en poussant ma patience à bout et en étant devenus aujourd'hui les plus fidèles des complices. Mes frères sont sans aucun doute mes humains préférés au monde.

Je ne le leur dis pas assez souvent, mais ils savent à quel point je les aime d'un amour inconditionnel. Je suis une grande soeur remplie de fierté quand je m'arrête et contemple tout ce qu'ils accomplissent déjà. Dans le futur, je nous vois s'inviter les uns les autres à souper avec nos conjoint(es) et nos enfants dans nos maisons respectives. Ça me réconforte de savoir que s'il y a une chose qui sera constant tout au long de ma vie, c'est bien eux.

Avec les hauts, les bas et les épreuves qui ont été sur notre chemin, je peux dire que j'suis chanceuse d'avoir une relation aussi spéciale avec eux. Nos parents peuvent bin être fiers d'avoir élevé des jeunes adultes plus-ou-moins fonctionnels qui se soutiennent et s'encouragent entre eux. Une chose qui est certaine, c'est que je serai toujours là pour vous. Même si c'est juste pour vous aider à faire un CV, aller vous acheter des condoms ou rentrer à la maison avec la subtilité d'une armée approvisionnée aux Four loko.

J'vous aime mes bros.

frere, soeur, amour, famille

Un article de
Sarah Brabant's Avatar
Sarah Brabant

Une fille bien simple et compliquée à la fois, Sarah est une personne colorée qui aime se démarquer de la masse. Avec son humour cynique,...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look: inspiration boho x cowboy