Style de vie

Quoi de mieux pour connaître une compagnie que d’aller directement aux sources et aux fondements de cette dernière? C’est ce que j’ai eu la chance de faire en m’entretenant avec les deux piliers d’Artemano : Shimon et Eyal. Artemano n’est pas qu’une simple compagnie de mobilier. Artemano est une philosophie en soi qui crée des atmosphères et des ambiances pour ses clients. Dans le domaine depuis plus de 15 ans, ces deux hommes ne sont pas seulement des hommes d’affaires, mais ils sont des modèles d’acharnement et de détermination.  

artemano

C’est en suivant les traces de son père que Shimon est arrivé là où il est aujourd’hui. Il m’a dit, au début de l’entrevue, “I was made to do this” – qu’il était fait pour ça. Son père était dans l’industrie du bois et c’est sa première visite en Inde qui a ramené à Shimon divers souvenirs de son père. C’est à ce moment qu’il a découvert une passion qui dormait en lui, la même que son père, celle du bois. La clé de son succès : la curiosité. Shimon tente, depuis son tout jeune âge, de comprendre à quel point la nature est puissante. J’ai compris l’inspiration orientale d’Artemano lorsque Shimon m’a fait visiter sa villa (qui est, soit dit en passant, magnifique) en Jamaïque via Facetime (merci la technologie!) Les 15 magasins Artemano au Canada sont pensés et repensés. Effectivement, c’est probablement un des seuls magasins au monde où le décor est changé sur une base hebdomadaire. Non seulement le décor est changé chaque semaine, mais le propriétaire s’assure de visiter chacun de ses magasins chaque mois, ne me demandez pas où il trouve son temps! Shimon n’a jamais fréquenté d’écoles de design ou d’architecture. Il m’a confié que la vie et les expériences sont les meilleurs enseignants. L’inspiration orientale d’Artemano provient des nombreux voyages qu’a faits Shimon. Artiste dans l’âme, il est le photographe de sa propre compagnie. Ce n’est pas étonnant d’apprendre que le nom Artemano signifie “l’art de la main”.

artemano

artemano

C’est lors d’un souper que Shimon a trouvé, selon lui, le meilleur des acolytes : Eyal. Après seulement quelques minutes, ils ont réalisé qu’ils partageaient les mêmes passions pour l’Inde, la nourriture ainsi que le soccer. Comme Eyal m’a dit en entrevue, “we found out after 3 minutes that we were kinda best friends” – qu’ils ont réalisé après 3 minutes qu’ils étaient sur le point de devenir meilleurs amis. Il est allé visiter Shimon à la première succursale et quelques semaines plus tard, ils ont ouvert la deuxième ensemble. Il va sans dire que les deux hommes partagent aussi la même passion pour leur travail. Comme Eyal m’a mentionné à plusieurs reprises durant l’entrevue, “many people don’t feel like waking up in the morning to do their jobs, but I do. My job is my motivation and I’m really lucky to do something that I love” – que plusieurs personnes n’ont pas envie de se réveiller le matin pour aller travailler, mais moi oui. Mon travail est ma motivation et je suis vraiment chanceux de faire quelque chose que j’aime. Eyal m’a toutefois fait part d’une différence entre les deux associés et c’est ce qui fait que leur combinaison fonctionne aussi bien. Shimon est plus focalisé sur la création de l’ambiance et la partie spirituelle, tandis qu’Eyal se concentre sur les aspects plus techniques. Ils ont tout de même une passion commune qui les unit et qui est au centre d’Artemano : le bois. Ils se sont tous deux auto-proclamés “ying et yang”. Tellement cute!

Les plans pour le futur ne visent pas nécessairement les succursales. Shimon m’a dit qu’il sait d’emblée qu’il en ouvrira d’autres, ce n’est pas ça le but principal. Le but est de promouvoir la philosophie d’Artemano. Shimon veut continuer de créer des atmosphères et veut être reconnu comme tel. Artemano veut et va continuer de créer de la magie.

Bref, ce fût un réel plaisir de m’entretenir avec ces deux hommes accomplis qui ont une créativité sans limite. J’ai appris énormément de choses en si peu de temps à travers ces deux entretiens. C’est tellement beau de voir des gens si passionnés!
Artemano ne cessera de grandir et de nous impressionner.

Toutes les photos sont prises par Shimon Finkelstein

Un article de
Camille Asselin's Avatar
Camille Asselin

LeCahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Produits de beauté: ingrédients à éviter