Faits Vécus Style de vie

Il y a quelque temps, j’ai pris la grande décision de me faire un tatouage sur le bras en entier. Je précise la GRANDE décision, parce que malgré l’ouverture d’esprit de notre société en 2017, il y aura toujours du mémérage autour de cette forme d’art.

tatouage, bras, décision, changement, nouveauté, risque

Source : Pixabay

J’ai vraiment réfléchi…

Je me suis seulement fait à l’idée que des opportunités pourraient bel et bien se fermer à moi, en raison de l’encre sur ma peau. Toutefois, voudrais-je vraiment suivre la route de ceux et celles qui me bloquent l’accès à se fier à mon physique ? Eh bien non. Chacun possède ses propres valeurs. Ce n’est pas quelque chose de discutable. Pour ma part, le libre choix est quelque chose de primordial, et je souhaite côtoyer des gens qui respectent également cette manière de voir la vie.

Cela dit, cela reste tout de même une décision à laquelle nous devons songer mûrement. Il ne faut pas minimiser le fait que nous porterons encore ce dessin six pieds sous terre. C’est pourquoi j’ai pris le temps nécessaire afin de trouver le style que je voulais pour mon projet, ainsi que l’artiste en qui je ferais le plus confiance.

tatouage, bras, décision, changement, nouveauté, risque

Source : Pixabay

Un bon ascenseur émotionnel

En sortant de mon premier rendez-vous, j’étais pleinement satisfaite de ce que mon tatoueur venait d’accomplir. Mon avant-bras était, en quelques heures, presque couvert et le résultat était incroyable. C’est en traversant le coin de rue séparant le tattoo shop et ma voiture que j’ai entendu quelqu’un m’adresser la parole.

« ’Madame ? »’

J’ai aperçu un homme dans la cinquantaine me demandant avec quel artiste du shop je faisais affaire. Je lui ai répondu avec sourire et étonnement. Bien que mes parents possèdent des tatouages et que cela est de plus en plus accepté, je n’ai pas l’habitude que des personnes de cet âge portent un certain intérêt aux dessins que je porte. De plus, j’étais touchée à l’idée que cet homme soit intéressé par le travail des artistes de son quartier.

C’est en me retournant pour continuer la route que celui-ci décida de briser tout moment de gaieté. Sans crier gare, il me lance ; « Quessé que vous voulez faire dans vie vous madame ? »

tatouage, bras, décision, changement, nouveauté, risque

Source : Giphy

Le choc

Insulté est le mot. Je ne me suis même pas retournée. Le ton arrogant qu’il a utilisé me faisait bouillir de l’intérieur. Et que dire de son petit ricanement qui résonnait en moi ? Je suis tout à fait en accord que l’univers du tatouage de fait pas l’unanimité. Mais cet homme aurait pu tout simplement me laisser continuer mon chemin à défaut de briser mon humeur. Heureusement que des gens ont appris à se contenir plus que d’autres, parce que je n’avais qu’une envie ; me retourner et lui répondre « Me mêler de mes affaires monsieur, c’est ça que je vais faire dans vie ! »

Je ne me juge pas supérieure. Je ne suis pas plus brillante, plus belle ou plus douée que quiconque. Cependant, si vous me permettez de vous donner un seul conseil… Ne vous attardez pas aux gens qui ne le méritent pas. Continuez votre route et ignorez-les. Si nous nous arrêtons à chacune des personnes qui nous portent un jugement ou une mauvaise intention, notre parcours sera des plus ardu. La vie est déjà remplie de plusieurs obstacles. Essayons de mettre notre énergie sur ceux qui en valent le coup.

Aujourd’hui, je suis bouche bée par la minutie du travail effectué sur mon corps. Voilà un métier qui mérite d’être valorisé. Et maintenant, je me promène plus que fière avec cette œuvre d’art.

Un article de
Madlyne Bourassa's Avatar
Madlyne Bourassa

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pourquoi tu devrais faire un stage pour Le Cahier