Le beau-parent et l’ex

Des familles recomposées, il y en a de plus en plus et c’est surement l’étape la plus difficile après la séparation : quand quelqu’un d’autre entre dans la vie d’un des parents. On est souvent trop pris dans nos émotions et on oublie que le plus important dans tout ça, c’est l’enfant. Y’a des règles à suivre en tant que beau-parent et d’autres à suivre quand on est l’ex.

enfant

Source: Pixabay

Pour être un super beau-parent

Si tu trouves que l’ex de ton conjoint(e) est fou-folle, dis-le dans ta tête ou autour d’une bière avec tes ami(e)s. L’enfant n’a pas besoin de savoir ce que tu penses de son parent.

Être présent et connaître les limites de ton rôle de beau-parent. Tu dois quand même exercer une certaine discipline tout en laissant certaines choses uniquement aux parents.

Accepter que tu ne seras jamais le parent et que tu fais maintenant partie d’une grande famille.

Dépendant de l’âge de l’enfant, ça se peut que ça lui prenne du temps pour comprendre et apprécier ta présence. Sois patient(e), laisse-le venir à toi.

Ne te vante pas devant l’autre parent que t'as amené l'enfant faire des activités dont cools ou du nouveau gadget que t’as acheté pour le petit. Ce n’est pas un concours de popularité.

Pour être un super ex

Même si tu n’aimes pas la blonde ou le chum de ton ex, évite de parler en mal de cette personne-là devant tes enfants. Garde-le pour toi que tu la trouves laide ou niaiseuse.

Quand tu vois le beau-parent en présence de ton enfant, salue-le et sois poli. C’est pas le temps d’être sarcastique ou de l’ignorer.

Laisse ton enfant exprimer qu’il aime son beau-parent. Ce n’est pas parce qu’il aime son beau-parent qu’il t’aime moins. Tu vas toujours rester son parent et tu vas toujours être en premier.

Parle avec le-la conjoint(e) de ton ex, ça va sûrement aider à faire passer l’animosité et les frustrations qui peuvent s’accumuler. Avoir une bonne communication, ce n’est pas important juste entre les parents.

Accepter le fait que ton enfant passera du temps de qualité avec son beau-parent et que cette personne va prendre une petite place dans sa vie.

Que tu sois l’ex ou le beau-parent, souviens-toi toujours que l’enfant n’a pas à porter le fardeau des parents. La séparation est aussi extrêmement difficile pour eux, l’attitude des parents et des gens qui partagent leur vie va tout changer sur la situation. Alors agis en adulte et laisse les enfantillages pour les petits en garderie!