Style de vie

Mercredi dernier, j’ai eu le privilège d’être conviée à l’Atelier Nespresso pour y vivre une grande expérience gastronomique! J’imagine qu’à la mention de la marque Nespresso, vous avez tout de suite imaginé les petites capsules de café en vous demandant franchement ce que la gastronomie avait à voir là-dedans.

Je vous explique.

Pour la première fois en Amérique du Nord, l’Atelier Nespresso propose des rendez-vous gastronomiques où des chefs et chefs pâtissiers de renom concoctent des menus (succulents!) intégrant le café à leurs ingrédients. La sommelière Élyse Lambert, Master Sommelier, propose également des accords mets-vins d’exception. Dans le cadre de Montréal en lumière, cet atelier est ouvert au public ce weekend (11 et 12 mars) et il reste encore des places!

Imaginez un peu l’expérience incroyable : Normand Laprise, Sébastien Bouillet, Roland Del Monte et Joseph Viola sont des chefs de renom qui ont reçu de nombreuses distinctions et qui proposent une cuisine raffinée et recherchée. Lors de ma visite à l’Atelier Nespresso, Olivier Perret, chef exécutif du Renoir, remplaçait Normand Laprise. Quand je pense à ma soirée de mercredi, j’en ai encore l’eau à la bouche!

chefs

C’était vraiment intéressant de voir comment les chefs intégraient le café à leurs créations et de découvrir ce mariage, que le vin en accord venait sublimer. Nespresso développe des grands crus et expérimente le vieillissement des grains de café pour créer des gammes qui se démarquent par leur qualité. La portion dégustation de l’atelier nous a d’ailleurs permis de comprendre à quel point le café, comme le vin, est une boisson très complexe qui mérite d’être dégustée avec attention pour laisser les saveurs se révéler.

nespresso

Mon plat préféré a assurément été le pigeonneau, créé par Olivier Perret. Il était accompagné de ravioles de cèpes truffées et l’Arpeggio Decaffeinato était le café qui a été intégré au plat. Il est rare de manger du pigeonneau et j’ai adoré découvrir cette viande délicate. Le raviole, quant à lui, était tout simplement divin.

pigeonneau

Niveau dessert, c’est Le Noisetier, fondant et décadent du chef Sébastien Bouillet, qui m’a davantage conquise. Le mariage de la noisette à la fraîcheur de la mandarine faisait exploser les saveurs et c’était vraiment exquis. J’en aurais pris une deuxième portion!

noisetier

Cet Atelier Nespresso a été pour moi un luxueux plaisir et une immersion dans l’univers du café des plus intéressantes. Il est évident qu’une expérience comme celle-là a un prix, mais si vous cherchez une activité exceptionnelle, je vous suggère fortement de vous procurer des billets ici.

Un article de
Mathilde Condrain-Morel's Avatar
Mathilde Condrain-Morel

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Défi végé : semaine 1