L’amour à distance, un défi de tous les jours.

Avril dernier, j’ai rencontré quelqu’un de vraiment spécial. Pas spécial comme tu qualifierais le style vestimentaire douteux de quelqu’un. Non-non, un bon spécial du type : «je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme toi avant, pis j’aime ça!» Je suis certaine que ça vous est déjà arrivé aussi. On partage les mêmes ambitions, les mêmes goûts. C’est quelqu’un qui a une opinion, quelqu’un d’intense. All in ou all out, comme moi. On a fait la tournée des festivals ensemble cet été, on avait une belle relation d’amitié qui a aidé à nous faire tomber en amour trop rapidement.

Ça fait que quelques mois plus tard, quand il est parti vivre à Gaspé, nous nous sommes malgré nous embarqués dans une relation à distance. Je dis malgré nous parce que tu ne décides pas où ton cœur va, t’sais! Le mien est parti à douze heures d’auto pour trois ans. Même si on ne voulait pas d’une relation à distance, on a dû se rendre à l’évidence : on s’aimait assez pour essayer. Alors préparez-vous, j’ai décidé de vous partager ce que j’apprends au fur et à mesure que les mois passent.

Je vous présente les 10 réalités d’une relation à distance. Incluant celles qui sont plus déplaisantes que d’autres, parce qu’on a pas le choix de s’y accommoder si on veut que ça fonctionne.

amour paysage relation1. Aimer à distance fait revivre le romantisme.
Ouioui! On s’exprime de façon différente à cause de la distance. Si j’étais à proximité, physiquement proche, on ne se dirait probablement pas d’aussi belles choses. C’est kitsch me diras-tu? Peut-être mais moi mon chum m’a écrit une chanson.

 2. Les gens vont (trop) juger.
Il faut juste que tu sois capable de te rappeler pourquoi vous avez décidé d’essayer et d’ignorer les commentaires que les gens feront, tant dans ton dos que devant toi.

3. Ça rend heureux.
Passer du temps loin d’un ami, un membre de la famille, quelqu’un que tu aimes aussi fort fait qu’on ressent plus de joie quand on parle avec la dite personne. Quand on a des retrouvailles, quand on voit son nom dans nos notifications sur Facebook, on ressent une joie instantanée. Y’a pas question ‘’d’habitude’’ qui s’installe. Chaque petite attention qui passerait inaperçue s’il était ici, nous rend tellement heureux à distance.

4. Si tu es du genre à régler tes problèmes en texto, c’est pas pour toi.
C’est LA chose qui fait que ça fonctionne pour nous. On a discuté de nos limites, de nos attentes, de nos peurs et ça va faire 6 mois que ça fonctionne. Je serais même prête à dire que ça fonctionne bien. Si tu es du genre à avoir de la difficulté à dire ce qui te dérange, tu ne survivras pas. Communiquer ses inquiétudes au lieu de se faire des scénarios pas possibles dans notre tête c’est la meilleure chose à faire.

5. Oui, il va probablement flirter avec d’autres filles.
Toi aussi d’ailleurs, tu risques de te surprendre en train de le faire. Ouioui. Parce que ce serait mentir de dire que ce n’est pas l’fun de se sentir désiré. C’est juste une réalité! Relax. Choisis tes batailles. Apprends à être tolérante un peu (pas trop non plus), sinon tu n’es pas dans la bonne relation…

6. Non, il ne t’appellera pas à tous les jours.
Je pense que tout le monde s’entend pour dire que quand tu arrives dans un nouvel environnement, la réaction normale, c’est de tout vouloir raconter à sa blonde. Par contre, plus le temps passe, moins l’intérêt est là d’appeler pour me raconter ce qui est devenu routinier pour lui. Pis c’est bien comme ça! En plus, les horaires ne se coordonneront pas toujours. Apprends à t’y faire… C’est pas parce qu’il ne pense pas à toi.

7. Tu vas devoir répondre à bien des questions.
Sincèrement, mes amies ne comprennent pas toutes comment se passe notre relation et c’est correct. J’ai droit à beaucoup de questions. Et pas juste de leur part, à la limite elles sont endurables. Ce sont celles qui ne savent rien sur ta relation qu’on entend beaucoup trop souvent dire : «Ah! Comment tu fais? Moi je serais pas capable!» Je sais pas comment je fais, je le fais simplement. En as-tu d’autres des bonnes de même?

8. Oui, c’est long.
Tes amis et ta famille te diront que ça va passer vite, blablabla. Et à un moment donné tu réalises que non, ce n’est pas vrai. C’est long. N’allez pas croire que je passe mes journées à me plaindre que je m’ennuie de lui. Mais, par exemple, en regardant la première neige tomber, j’ai été envahie d’un sentiment horrible juste à me rappeler que je dois passer au travers de 5 semaines encore. Par contre, je crois fermement que de s’ennuyer, c’est sain pour un couple et ça fait du bien.

9. Non, tu n’as besoin de personne
À défaut de pouvoir passer du temps avec l’être cher, tu comprends enfin que c’est vrai quand on dit qu’être avec quelqu’un c’est un plus, pas un besoin. Tu fonctionnes très bien dans ta routine et te satisfait de savoir qu’il y a quelqu’un qui pense à toi autant que tu penses à lui. Ça devient suffisant pour te pousser a continuer.

10. Loin des yeux, loin du cœur.
C’est dur de l’accepter. Compose avec ta situation, la vie continue. Le plus important pour moi c’est de travailler à garder votre complicité, votre passion même à distance. La meilleure façon d’y arriver c’est de rire ensemble. D’abord pour vous rappeler que vous avez du fun ensemble, mais aussi parce que rire de bon cœur avec quelqu’un, ça fait tellement du bien! Agacez-vous comme en début de relation, taquinez-vous, fais-le attendre avant de répondre à son texto, envoie-lui des photos sexy, juste comme ça pour lui rappeler ce qui l’attend à son retour. Name it! Il faut entretenir cette fougue-là.

Si ça peut te faire tenir le coup: trop souvent, on se demande si ça vaut la peine et crois-moi, quand vous allez vous retrouver, tout va faire du sens.