Voyage

Que vous soyez un grand voyageur ou un voyageur occasionnel, je suis certaine que ce ne sont pas les idées de destinations qui vous manquent. Si vous êtes comme moi, vous avez plus d’idées et d’envies que vous le permettent vos vacances ou votre salaire (surtout si vous n’êtes pas vraiment du type « auberges de jeunesse »). Vous hésitez entre l’Allemagne et la France? L’Allemagne, sa bière, les maisons colorées, ses bretzels, la culture différente de la nôtre… La France, son vin, ses beaux paysages, ses fromages, la simplicité de la langue… Avez-vous déjà pensé à l’Alsace, cette région située au nord-est de la France, dans la vallée du Rhin, à la frontière de l’Allemagne? Cette région pittoresque offre le meilleur, ou une partie du meilleur, des deux mondes, puisqu’elle a été déchirée entre les deux pays à de nombreuses reprises, pour finalement réintégrer la France en 1945. Je vous transporte donc quelques jours avec moi en Alsace, région que j’ai adorée visiter en mai dernier.

Tout d’abord, arrêtons-nous à Strasbourg, capitale de l’Alsace. Malgré son titre de capitale, la majorité des attraits touristiques de la ville peuvent se faire à pied. Les voitures ne sont d’ailleurs pas permises partout. Attention si vous utilisez ce mode de transport! Strasbourg est une ville MA-GNI-FI-QUE! Vous aurez la chance d’y découvrir les mythiques ponts couverts et leurs tours, qui enjambent l’Ill dans le quartier de la Petite France. Le meilleur endroit pour observer les ponts est du toit du Barrage Vauban, qui se situe à quelques mètres à l’ouest. Un bon endroit pour commencer une série de photos pour votre compte Instagram! Le quartier de la Petite France est peuplé de dizaines de ruelles sinueuses où il fait bon se perdre. Vous aurez besoin de votre carte si vous souhaitez faire le tour de l’ensemble des rues! Ce quartier est assurément un must. Une autre belle découverte : la cathédrale Notre-Dame! Le gothique à son meilleur! Prenez le temps de lever les yeux vers le clocher et d’admirer les nombreux détails ornant la façade de la cathédrale. De nuit, ils sont encore plus impressionnants. Vous pourrez aussi y visiter le Palais Rohan, la place Gutenberg, la place de la cathédrale, la Grand’Rue… Bref, une belle introduction à la culture alsacienne, où vous pourrez également goûter de l’authentique choucroute accompagnée de saucisses et de moutarde (attention, elle est forte!).

Ensuite, dirigeons-nous vers Colmar, la capitale de la région des vins d’Alsace. Si vous êtes un fan du riesling, du pinot blanc, du pinot gris ou du gewurztraminer, vous serez au paradis! Plus colorée que Strasbourg, Colmar vous attire tout d’abord par les couleurs de ses maisons : blanc, rouge, jaune, bleu, vert, rouge, rose, brun… Petit fait intéressant: à l’époque, chaque maison était peinte de la couleur représentant le métier du propriétaire : rouge pour le boucher, bleu pour le poissonnier, rose pour la maison de chambre (eh oui!)… Vous serez également sous le charme du kitsch alsacien sur de nombreuses façades, qui, en plus d’être fleuries, sont décorées de cœurs, d’oiseaux, d’arrosoirs, de vélos, de gnomes… Tout pour vous faire sourire! Le vieux quartier vous en mettra plein la vue et les narines! Les macarons à la noix de coco et les biscuits aux amandes sont cuisinés toute la journée et embaument les petites rues de la ville. « Vous voulez goûter un macaron, madame? » Absolument!

L’Alsace est composée d’une multitude de petits villages très rapprochés. Je vous en présente quatre qui ne manquent assurément pas de charme et qui semblent sortir d’un petit village de Noël au pied du sapin (ou de Blanche-Neige)! Sillonnez les rues de Ribeauvillé à l’aide de la carte de l’office du tourisme; explorez le village fortifié de Riquewihr, sa cave d’affinage et sa tour des voleurs; découvrez la pittoresque Kaysersberg et la ruine du château; puis baladez-vous dans les rues très étroites d’Eguisheim pour un dépaysement complet. Vous pourrez en profiter pour déguster du vin, du fromage, des charcuteries et des pâtisseries dans les différents endroits où vous irez. Si vous en avez le temps, un très court détour vers Pfaffenheim pour permettra de découvrir d’excellents vins. N’hésitez pas à poser des questions aux différents artisans; ils se feront un plaisir de vous parler de leur métier et de vous faire découvrir plus d’un produit. Le seul problème sera le poids de votre valise à votre retour de voyage!

C’est donc la tête pleine d’images colorées et le ventre rempli de bons produits français que j’ai quitté l’Alsace pour ma prochaine destination. « Pas de souci », j’y remettrai assurément les pieds un jour!

Un article de
Maryse Bégin's Avatar
Maryse Bégin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Petits secrets, grands mensonges