L’ABC du café

Ma relation avec le café en est une amour/haine. Je m’explique : j’aime ça, mais pas tant pour le goût. J’en bois parce que ça m’aide à passer au travers de mes journées. Je préfère de loin un bon thé ou un chocolat chaud bien sucré (spécialement ceux offerts dans le temps des fêtes). Je suis un peu plate dans ma manière de le boire aussi. Je l’aime noir. Je mentirais si je disais que je ne fais jamais exception, mais c’est mon habitude.

Même lorsque je n’aime pas quelque chose d’un amour inconditionnel, je suis tout de même curieuse d’en apprendre davantage à son sujet. C’est pourquoi je me suis récemment penchée sur le café, cette boisson si populaire partout dans le monde. Ps : je ne suis pas une experte en la matière, loin de là !

café, lait, table

Source: http://manmakecoffee.tumblr.com/

Premier fait important à savoir : son origine. Il vient d’Éthiopie et se cultive depuis plusieurs centaines d’années en quantité industrielle (plus de cinq millions de tonnes annuellement). À défaut de le boire noir comme la tradition le veut, il en existe plusieurs variantes. Mes favorites sont les suivantes :

  • Le cappuccino : À mon avis, c’est ce qu’il y a de meilleur. Il est constitué à parts égales de café, de mousse et de lait. Son goût est léger et il ne laisse pas d’arrière-goût amer dans la bouche après chaque gorgée. Je l’aime avec une bonne viennoiserie.
  • Le café latte : Il me fait beaucoup penser au cappuccino, mais il contient moins de mousse et plus de lait. Personnellement, je l’adore avec de bons biscuits au beurre ou des Piroulines (de longs biscuits gaufrés) que je peux tremper dans ma tasse. J’aime aussi l’agrémenter en y ajoutant des sirops tels que : vanille, caramel, amandes, framboises, chocolat et j’en passe. C’est parfait pour des personnes qui aiment ça sucré.
  • Le café glacé : Mon choix de prédilection l’été (je m’en ennuie déjà). C’est mon option santé (je sais que ça ne l’est pas tant que ça) pour ne pas toujours commander des Frappuccinos à répétition. Je dois avouer que j’y ajoute parfois de la crème fouettée (mon petit pêché mignon).
  • Le café Moka : J’en ai abusé lorsque j’étais étudiante. Si je devais étudier toute la journée, j’allais dans un café et j’en commandais un le matin et un l’après-midi. L’amoureuse de chocolat en moi était comblée et j’avais l’énergie nécessaire pour continuer de bouquiner. Il y en a des plus sucrés que d’autres. J’aime que dans plusieurs commerces, on offre l’alternative de le prendre avec du chocolat noir et non au lait. Ça le rend accessible à tous.

Dernièrement, je me suis rendue à un événement organisé par McCafé pour le blog où j’ai justement pu déguster plusieurs cafés et manger une tonne de pâtisseries. Ce fût super agréable à l’exception du mal de ventre qui a suivi dû au surplus de caféine et de sucre ingérés. J’ai aussi pu exercer mon palais à aimer davantage cette boisson. Hourra !

fleurs, viennoiseries, chocolat

café, croissant, espresso