La technique de course

Même si cela fait déjà plusieurs années que je pratique la course à pied de façon régulière, je ne me sens pas toujours à l'aise de conseiller les gens autour de moi sur leur technique de course, puisque je sais que la mienne est probablement défaillante en quelques points. Évidemment, j'ai lu beaucoup sur le sujet et j'ai consulté un physiothérapeute qui m'a beaucoup aidée, pas seulement pour mes blessures, mais aussi pour avoir une bonne technique. Je n'ai sûrement pas besoin de vous dire à quel point c'est important d'avoir une bonne technique de course puisque ça pourrait vous épargner plusieurs blessures des plus désagréables. Cela éviterait en même temps que vous vous démotiviez parce que vous avez toujours une petite douleur aux genoux qui vous empêche de vous pousser. En plus de tout ça, une bonne technique vous aidera à améliorer vos temps puisque vous dépenserez adéquatement votre énergie. Bref, une bonne technique de course est essentielle pour pratiquer ce sport et malheureusement, j'entends trop souvent des commentaires erronés sur le sujet. Avec l'aide de la merveilleuse physiothérapeute Marianne Levac de la clinique Action Sport Physio Saint-Eustache/Deux-Montagnes, nous vous avons rédigé des conseils pour vous aider à mieux courir. Grâce à son évaluation, j'en ai appris vraiment beaucoup sur ma propre technique, merci encore Marianne!  

9948df5d4bdb3a0348ea4d5bd7115930

Source: Pinterest

Voici donc les fausses conceptions les plus répandues et comment y remédier. Allons-y de la tête aux pieds!

Quand on court, il faut se concentrer sur notre course

Je vous arrête tout de suite. D'abord, sachez que votre corps est fait pour courir. L'humain court depuis des milliers d'années et continuera de courir même après votre mort. Ne réfléchissez pas trop à votre course, laissez-la devenir un réflexe (à moins, évidemment, que vous ayez certaines recommandations de la part d'un professionnel de la santé qui vous obligent à vous concentrer sur votre technique de course pour travailler une blessure).

nike_dontthinkrun1

Source: http://claimyourjourney.com/

Quand on court, il faut regarder au sol pour voir notre foulée

Si vous regardez au sol, vous êtes plus enclin à vous pencher et à courber le dos. Afin d'éviter de mettre de la pression sur le bas de votre dos et de diminuer le stress sur le cou et la région thoracique, je vous conseille de regarder vers où vous vous dirigez. Ainsi, vous resterez concentré sur ce qui vous entoure, vous améliorerez votre respiration et votre posture. Non mais n'est-ce pas beau ces avantages-là! Vous ne devriez regarder au sol que pour prendre votre photo Instagram tsé.

sans-titre

Source: Instagram annie_gravel

Quand on court, il faut garder la bouche fermée

Bon, j'avoue que celui-là est un peu tiré par les cheveux, puisque je sais très bien que la très grande majorité d'entre vous le sait déjà. En gardant votre bouche ouverte, vous vous assurez d'avoir une bonne respiration, soit une inspiration par le nez et une expiration par la bouche. Par contre, il faut penser à relaxer notre mâchoire. Je ne le dirai jamais assez! Sans même m'en rendre compte, j'étais de celle qui contractait ma mâchoire inférieure (shame on me).

8851535_orig

Source: http://www.dundeerunners.co.uk/

Quand on court, il faut tenir ses épaules hautes pour mieux bouger les bras

Et bien, c'est tout le contraire. Pensez à abaisser vos épaules et à les relaxer pour éviter de les contracter et dépenser de l'énergie inutilement. Ça semble drôle à dire, mais même moi, après plusieurs années de course à pied, j'avais tendance à tenir mes épaules hautes, comme si ça allait m'aider à mieux bouger… Bref, relâchez vos épaules.

Quand on court, on est mieux de fermer les poings, c'est plus aérodynamique

Bon, j'avoue que je dis n'importe quoi sur l'aérodynamisme… En fait, en gardant vos poings serrés, vous ne faites que gaspiller de l'énergie pour contracter un muscle qui n'est pas important à votre course. Un petit truc? Imaginez-vous avec un biscuit soda entre l'index et le pouce. Mieux encore, faites le test pour de vrai. Si vous réussissez à courir votre distance sans le briser, je vous donne le droit de le manger, vous me remercierez plus tard (parce qu'on s'entend que c'est clairement le summum des collations #not)!

Quand on court, se pencher vers l'avant permet d'aller plus vite

En fait, c'est tout le contraire. Quand on est courbé vers l'avant, on ne peut pas respirer aussi facilement puisque notre torse n'est pas aussi ouvert. Cette mauvaise posture restreint le flux sanguin vers tes muscles, ce qui rend la course plus difficile. Ainsi, avoir une posture haute et balancée permet de favoriser l'utilisation des fessiers globalements (et non juste des extenseurs) et diminuera l'activité inutile des fléchisseurs de la hanche, réduisant de cette façon les risques de blessure.

tumblr_lzyp7qk14m1rqtjr9o1_500

Source: https://wherearethepancakes.wordpress.com/

Quand on court, on doit entendre ses pas

C'est tout le contraire! Le moins de bruit vous ferez, le mieux vous courrez!!

screen-shot-2012-04-20-at-5-37-36-pm

Source: https://mindysmarathon.wordpress.com/

Quand on court, il faut absolument atterrir sur les pointes des pieds

(Désolée à l'avance pour le long paragraphe, c'est le sujet controversé et le plus biologique du billet, allez donc vous prendre un ptit verre pour terminer la lecture!) Bon, on s'arrange pour partir un gros débat ici. Sachez que les recherches sur l'atterrissage du pied se contredisent beaucoup. Certaines sont pro-minimalistes et ne jurent que par l'attaque de la pointe des pieds et d'autres y vont pour le milieu du pied. Une chose est sûre, tous s'entendent pour dire que d'atterrir sur le talon peut causer de sérieuses blessures, spécialement aux genoux, puisque le choc absorbé par les genoux, les hanches et le bas du dos est cinq fois plus grand que le poids de notre corps! Ce qui fait qu'en courant avec une attaque de la pointe des pieds ou du milieu du pied, cela fait en sorte que l'impact est également réparti sur l'articulation de tout le pied. Ce qu'il faut retenir, c'est surtout que la transition vers n'importe quel type d'attaque doit se faire très lentement, car les blessures des coureurs sont encore plus souvent causées par une transition trop rapide et non suivie par un spécialiste, comme un kinésiologue ou un physiothérapeute. Une bonne façon de s'assurer de courir adéquatement serait de regarder sa cadence de course. Il est recommandé de courir à 180 pas par minute (soit 3 pas à la seconde), pendant vos entraînements, chronométrez votre rythme pendant 10 secondes et multipliez ce résultat par 6, ça vous donnera votre rythme pour une minute. Il y a aussi des applications de métronome qui peuvent vous aider ou encore mes deux tounes préférées pendant mes entraînements pour suivre le bon rythme sont un petit Throwback aux années 90, Bye Bye Bye de Nsync et Family Affair de Mary J. Blige, les deux ont un rythme d'environ 180 bpm, alors go sur iTunes!

3qfvys

Source: http://barefootrunnerslife.com/

J'ai finalement demandé à Marianne en quoi consiste une évaluation en physiothérapie et quels seraient les avantages d'en faire une, voici sa réponse:

«Dans une évaluation de course, nous faisons tout d'abord un bilan de la situation: Volume de course fait présentement, fréquence, vitesse et surtout objectifs à court et long terme. Ensuite, s'il y a une blessure ou un inconfort, on complète l'évaluation articulaire afin de trouver la cause du problème en prenant le temps d'évaluer la mobilité globale, la force et le contrôle dynamique. On regarde beaucoup comment la personne bouge en général au niveau fonctionnel. Puis, on embarque sur le tapis roulant ou bien on court dans le corridor/dehors pour regarder les vices au niveau du patron de course sous l'oeil d'une caméra de la physiothérapeute. Finalement, on fait le point sur ce qu'il faut corriger afin d'arriver aux objectifs fixés. Cette évaluation est parfaite pour un coureur débutant qui souhaite discuter de l'achat d'une paire de chaussures adéquates et débuter la course du bon p ied tout comme au coureur expert qui veut améliorer sa performance ou soigner une blessure.»

J'espère que cet article vous aura éclairé. Le but étant que vous ayez l'air plus intelligent que notre chère Phoebe.

giphy

Source: giphy.com

 Si vous avez encore des questions, je vous invite à les écrire en commentaire afin que je les transmette à Marianne. Bonne course!