Faits Vécus Style de vie

Jusqu’à tout récemment, tous les gens que j’ai perdus dans ma vie étaient des gens plus âgés, des gens dont la mort était attendue de près ou de loin. Cette semaine, j’ai perdu pour la première fois quelqu’un de mon âge.

Quand j’étais enceinte, je me suis inscrite sur un groupe de maman sur Facebook. Nous nous sommes liées d’amitié, ce n’est pas un groupe avec des centaines de personnes. On est (était.) 34 mamans, tricotées bien serrées. Une de mes meilleures amies, je l’ai connu là. Plusieurs d’entre elles sont devenues de véritables amies, des filles à qui je pense, que j’ai hâte de voir chaque fois qu’on se planifie quelque chose.

Une de ces mamans a eu le cancer du sein. Elle s’en est sortie, au mois d’août, tout allait bien. Elle est entrée à nouveau à l’hôpital en décembre et à partir de là, les mauvaises nouvelles se sont enchaînées. Elle est décédée, après avoir combattu comme une vraie guerrière, le 21 mars. Jour de printemps, journée ensoleillée, je suis convaincue que son sourire a fait briller le ciel. Elle veille maintenant sur ses amis, sa famille, son conjoint et son petit homme. Son petit homme du même âge que le mien.

cancer

Source: Lindependant.fr

Je n’ai jamais eu peur de la mort. Mais ce jour-là est née en moi une nouvelle crainte. La crainte de perdre mes proches. Parce que perdre tes grands-parents, c’est triste, mais c’est attendu. Perdre tes amies, c’est autre chose. Voir une jeune femme pleine de vie et d’avenir décédée à 27 ans, ça m’a donné toute une claque dans le visage. J’ai maintenant peur de perdre mes deux meilleures amies, celles qui en savent plus sur moi que moi-même. J’ai peur de perdre mon chum. J’ai peur de dire au revoir à mon frère. J’ai surtout peur de perdre mon fils.

Ce lundi, nous nous rencontrerons, les mamans, pour dire un dernier au revoir à Kim. Notre petit groupe ne sera plus jamais pareil sans elle. C’est un gros morceau qui part et ça fesse. Je pense surtout aux trois filles, Alexe, Chloée et Émilie, qui se sont liées d’une vraie belle amitié avec elle. Qui lui ont donné des soins, du temps et de l’amour pendant ces dernières semaines.

Je vous aime. Vous avez changé ma vie.

Donnez autant de câlins que vous pouvez, embrassez les gens que vous aimez, dites-leur à quel point vous les aimez et qu’ils comptent pour vous. La vie est courte, la vie peut finir plus vite qu’on ne le pense.

Un article de
Marie-Ève Lévesque's Avatar
Marie-Ève Lévesque

Marie-Ève est passionnée de la vie, des Arts, de la découverte et du maquillage. Étant une vraie girouette, elle n’arrive pas à prendre un seul...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Partager du beau et moins beau