À la croisée des chemins

Il y a des jours gris, sombres. C’est comme s’il y avait un grand panneau noir directement en face du soleil. Tu le lèves, réveilles la marmaille chérie, fais le déjeuner, envoies les enfants à l’école et tu te retrouves seule. Seule avec toi-même. Et là, arrivent les pensées encore plus noires, plus sombres… comme si elles étaient tapies dans un coin de ta cuisine et qu’elles attendaient que la voie soit libre pour t’envahir et prendre toute la place. De longues ombres puissantes qui savent exactement où t’amener pour te rendre encore plus découragée. C’est comme de longs bras qui viennent t’enserrer la taille, étreindre ta cage thoracique, vider tes poumons d’air. Il y a à peine cinq minutes, tout allait bien. Tu incarnais ton rôle de mère à la perfection. Alors qu’est-ce qui s’est passé? Qu’est-il arrivé en si peu de temps?

chemin

Source: Pixabay

Petite maman, tu t’es sans doute perdue. Perdue. Oubliée. Disparue. Peut-être…

Peut-être que ton rôle de mère a pris toute la place et la femme en toi a préféré se mettre aux oubliettes. Tu as, peut-être, laissé entrer la monotonie par la grande porte d’en avant ; tu as, peut-être, cessé de te gâter, de prendre soin de toi ; peut-être, aussi, que c’était ta manière à toi de prendre la fuite du quotidien en espérant que ton rôle de mère prenne toute la place et te fasse oublier qu’au fond… tu ne sais même pas toi-même ce que tu veux dans la vie. Certes, tes enfants sont la plus belle chose qui soit entrée dans ta vie, ta plus grande fierté, on ne remet pas ça en doute… loin de là ! C’est quelque chose de plus profond, qui gruge l’intérieur.

Et c’est là que se dressent devant toi deux chemins… ou peut être trois ou quatre… à toi de décider. Mais aujourd’hui, explorons-en deux… le premier carrefour qui se tient devant toi.

Le premier, tu le connais bien… c’est le même chemin que tu as l’habitude de prendre. Tout est à la même place, rien n’a changé et rien ne changera. À première vue, il semble réconfortant. Mais tu sais très bien qu’au premier détour, tu retrouveras les même foutues ombres qui viendront t’enserrer le cerveau.

Et il y a l’autre chemin. Un chemin inexploré, sans route tracée. Il n’y a même pas de direction pour t’indiquer par où aller. Ce chemin traverse monts et vallées, forêts et prairies. Le soleil brille à profusion même derrière les sombres nuages passagers.

Chaque chemin est différent. Chacun a ses forces et ses faiblesses.

Je ne suis pas là pour te dire lequel prendre. Non. Ce n’est pas mon rôle. Toutefois, la vie m’a appris une chose et peut-être cela donnera du sens dans la tienne. Si nous désirons voir un changement, le changement doit commencer par soi (citation de Gandhi). En prenant toujours le même chemin… je sais exactement ce que je vais retrouver au bout. Mais en prenant un chemin différent, par contre… il est fort à parier que les résultats seront différents. Alors si vous désirez obtenir quelque chose que vous n’avez jamais réussi à atteindre, vous devez faire quelque chose que vous n’avez encore jamais osé entreprendre. Et faire le saut. Pour certains, ce sera carrément dans le vide. Pour d’autres, ce sera sécuritairement en mettant un pied devant l’autre. Demeurez curieux de ce qui sera différent pour vous.

Je ne dis pas que ce nouveau chemin sera plat et sans embûches. Peut-être que oui, peut être que non. Il serait possible que certains arbres bloquent le passage à certains endroits, mais ils ne seront peut-être pas aussi grands que vous croyez et peut-être pas si gros à contourner. Il faudra peut-être bâtir un radeau pour traverser une rivière, qui sait. Vous devrez peut-être même demander de l’aide extérieure pour mieux éclairer la voie engagée. Mais dans ce chemin, tout est possible, puisque tu l’explores pour la première fois. Sois donc à l’écoute de ton cœur, de ta personne, car tu sais très bien ce dont tu as besoin. Mais ici, tu as le choix d’agir différemment, d’oser différemment et même de penser différemment.

Te voilà donc à la croisée des chemins. Lequel choisiras-tu aujourd’hui?

chemins

Source: Pixabay

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, par contre, maintenant tu sais. Tu sais qu’il existe un autre chemin. Alors si pour une quelconque raison tu préfères reprendre celui que tu connais, ce sera en connaissance de cause ; sans te fermer les yeux ou en te mettant la tête dans le sable…

À ce moment précis, je crois sincèrement que le changement commencera à s’opérer en toi… aussi petite soit cette étincelle, elle aura déjà un impact grandiose sur ta vie.