Sport & Santé Voyage

La Kalalau trail est un sentier de randonnée situé sur l’île de Kauai à Hawaii. Je m’y suis rendue avec mes amies Julie et Karo en février dernier. D’ailleurs, pour ceux qui se cherchent des itinéraires de voyage, voici un 5 jours à Kauai (ICI) ou un 9 jours à Big Island (ICI). La randonnée de la Kalalau est sans aucun doute un des moments forts de notre voyage. On s’était préparées durant les semaines précédentes afin de s’assurer qu’on vivrait la plus belle expérience possible et ce le fut. Pendant les deux journées qu’ont duré notre périple, on a vu des paysages à couper le souffle, on a repoussé nos limites, on a ri, on a pleuré et on a créé des moments qui demeureront des souvenirs magiques pour le reste de nos vies. Karo, Julie et moi sommes trois sportives, mais nous ne sommes pas des expertes de randonnée. On en fait quelques-unes par année, mais je n’oserais jamais dire que je suis une pro. On est plutôt des filles déterminées qui aiment l’aventure. Si vous vous reconnaissez, faire cette randonnée est vraiment pour vous.

LRM_EXPORT_20170222_180527

Pour nous, l’aventure a duré deux jours. Jour 1, on s’est levées très très tôt afin d’être les premières dans les montagnes. On savait que la marche durerait plusieurs heures et on voulait arriver à la plage (le point final) au courant de l’après-midi afin de se baigner dans la chute avant de souper et de monter notre tente. La température était tout simplement parfaite tout au long de la Kalalau, ni trop chaud à suer à grosses gouttes, ni froid à mettre un manteau. Nous sommes finalement arrivées vers 15h00 à Kalalau beach où on a bu une bouteille de vin que Julie avait traîné, on voulait une petite récompense! On a visité la plage déserte, les grottes et la chute où on s’est lavées. Le soleil à peine couché, on se couche aussi. Il est tôt, mais on est épuisées et la pluie a commencé. Ce fut une pluie torrentielle pour les 10h de sommeil qu’on a eues.

6h le lendemain matin, on se réveille. On est de retour sur la Kalalau très tôt et le retour nous prendra seulement 7h puisqu’on fait moins d’arrêts pour prendre des photos et des vidéos. La route de retour est pas mal moins belle à cause de la pluie. On marche littéralement dans la boue et on doit souvent la décoller de nos bottes avec nos bâtons de marche. On revient au point de départ vers 14h30 complètement brûlées, mais vraiment fières!

La randonnée demandera combien de temps?

Ça vous prendra, en moyenne, entre 6h et 9h faire l’allér et le même temps au retour selon la rapidité de vos pas et le nombre d’arrêts que vous ferez durant le parcours pour observer la vue, prendre des photos ou grignoter. De notre côté, on a choisi de toujours commencer à marcher tôt le matin. On était donc les premières ou deuxièmes à emprunter le chemin dans la direction où nous allions. On a fait le tout en deux jours.

Et le fameux mile 7?

C’est impressionnant, mais ça fait moins peur de le traverser que de voir des photos et des vidéos sur Internet. Croyez-moi. Oui, le vide est tout près, oui on ne veut pas faire de faux pas, oui on sent qu’on pourrait tomber, mais on a vraiment assez de place pour marcher. C’est tout simplement vraiment enivrant. J’aurais voulu que ça dure plus longtemps tant j’ai aimé l’expérience.

Quelques astuces de sécurité pour faire la Kalalau

À la base, tout commence avec la prudence. Sans farce. Les moments les plus dangereux lors de cette randonnée, ce n’est pas le mile 7, c’est plutôt de traverser les cours d’eau puisqu’il y a des crues rapides d’une grande force et que si on se trouve dans la rivière à ce moment, on peut être emporté par le courant. Ainsi, si l’eau monte plus haut que nos genoux, il ne faut pas traverser et attendre. Ça peut être une question de vie ou de mort. De plus, il n’est VRAIMENT pas conseillé de faire cette randonné seul. Assurez-vous de vous apporter une trousse de premiers soins. On n’est jamais trop prudent. De notre côté, Karolann et moi avons eu de nombreuses ampoules aux pieds et nous avons dû les bander le deuxième jour afin de continuer à la même vitesse.

Quoi apporter côté technique?

J’ai fait toutes mes emplettes pré-voyage chez MEC avec qui je travaille souvent pour le blogue.

  • Sac à dos, je conseille de ne pas en prendre un trop gros, parce que vous le remplirez et que ce sera trop lourd. Assurez-vous que ce dernier peut être bien ajusté à votre dos, vos épaules et vos hanches.
  • Bâtons de marche, ça permet de répartir le poids de notre corps et celui de notre sac entre nos bras et nos jambes et ainsi d’être moins fatigué. De plus, durant le mile 7, je vous conseille de ranger un des bâtons dans votre sac et de n’en garder qu’un seul qui sera du côté du vide. Ça vous donne un appui de plus!
  • Ayez des bons souliers de marche. Il peut pleuvoir (ça arrive souvent) donc des souliers de course normaux ne sont pas de mise pour marcher dans la boue.
  • Ayez des souliers d’eau pour traverser les rivières, ça vous aidera grandement.
  • Apportez votre nécessaire de camping!

PSST: si vous voulez savoir quoi apporter pour un voyage de camping de deux semaines à Hawaii, j’ai écrit un article sur le sujet juste ICI. Cet article vous donne plus d’informations sur les objets cités plus haut aussi et sur nos marques chouchous.

Quoi apporter comme nourriture?

  • Viande séchée
  • Fruits séchés
  • Mélange de noix
  • Beaucoup d’eau. Il faut compter au moins 3 litres par jour. Si vous le pouvez, apportez-vous une pompe.
  • Des protéines: nourriture en conserve, etc
  • Des barres tendres

En somme, on ne veut rien qui prend trop de place ou qui est trop lourd. Le poids que vous aurez sur le dos comptera pour beaucoup. L’eau est déjà quelque chose de très lourd, on veut donc minimiser l’impact du reste au maximum.

Finalement: ça vaut la peine?

Oh que oui! Une des plus belles expériences de ma vie! Je vous laisse sur quelques photos de notre aventure sur la côte Napali et j’espère que ça vous donnera l’envie, à vous aussi, de faire cette randonnée hors du commun! La Kalalau trail est vraiment un incontournable pour les amateurs de sports de plein-air et ceux qui aiment être émerveillés à chaque pas.

LRM_EXPORT_20170225_151704 LRM_EXPORT_20170222_180620 LRM_EXPORT_20170222_180509 20170221_140225

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Clinique arrive chez Jean Coutu