Faits Vécus

Il y a de cela environ 2 ans. Une de mes plus vieilles amies m’a annoncé qu’une petite crevette grandissait doucement dans son ventre. Sur le moment, je n’y croyais pas. Tout simplement, parce que c’était la première de mes copines à tomber enceinte. J’ai eu l’impression de vieillir d’un seul coup. Par contre, cela n’a rien enlevé au bonheur que je ressentais et à la fierté que j’avais envers mon amie.

bébé

Les mois passent et les tailles de pantalons aussi. J’attends avec impatience de savoir le sexe du bébé. Mais on s’entend, peu importe le résultat, j’allais crier de joie. J’allais être tatie pour la 1ère fois. Je sais, pas tatie de sang, mais tout de même tatie de cœur.

La première fois que j’ai aperçu ce petit garçon, je me suis mise à pleurer. Je ne pouvais retenir les larmes qui coulaient délicatement sur mes joues. À l’instant précis où je l’ai vu, j’ai compris que je venais d’entrer dans sa vie et que je n’allais au grand jamais y sortir. Chaque petite étape, chaque petit pas qu’il fait me rend si fière. Si fière de lui et si fière de sa maman. La meilleure des mamans. Comment fais-tu pour être si géniale? On dirait que tu t’es préparée pour cela toute ta vie. Toujours de bonne humeur et ricaneur, il ne retient tout simplement pas des voisins. Ce petit homme grandira avec les plus belles valeurs.

Parlant de grandir, j’ai si hâte qu’il commence à se souvenir. Si hâte qu’il se souvienne des moments passés ensemble. Si hâte qu’il décide les activités qu’il veut faire avec sa tatie Mady. Et surtout, qu’il comprenne que peu importe la situation et peu importe le moment, il pourra toujours m’appeler. Que ce soit à 6 ans lorsqu’il oubliera son toutou chez moi. Que ce soit à 14 ans lorsqu’il voudra une petite pause de ses parents (héhé!). Que ce soit à 18 ans lorsqu’il voudra une place pour dormir à 3heure du matin. Que ce soit à 20 ans lorsqu’il essayera de comprendre les femmes. Je répondrai toujours et serai toujours là.

Je sais que parfois nous passons quelque temps sans nous voir. Cependant, je t’assure que je rêve de passer autant de moments que possible avec vous deux. Et ça n’empêche pas que, s’il y a quoi que ce soit, je viendrai vous rejoindre à la course. Je serai toujours présente pour lui, ainsi que pour toi.

Que d’amour pour ma vieille amie et le petit Victor.

De Tatie-Mady xx

 

Source photographie en couverture : Guillaume de Germain sur Unsplash

 

Un article de
Madlyne Bourassa's Avatar
Madlyne Bourassa

L’indécision est le mot qui décrirait le mieux Madlyne. Suite à son cours en coiffure et son DEC en communication, la voilà dans un BAC...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Mes petits trucs pour gérer le mal du pays