J’ai arrêté la pilule: Pas enceinte et heureuse.

J’ai récemment lu un article d’une jeune dame qui décrivait son expérience avec la fameuse et maudite pilule. Ça m’a donné envie d’en parler moi aussi. Mon copain me dirait ‘’toi pis ta pilule’’. BEN OUI. Moi pis LA pilule que j’ai arrêté de prendre depuis 6 mois et c’est honnêtement la meilleure décision que j’aie prise depuis loooongtemps. Ma décision découle d’une rencontre que j’avais avec ma conseillère en perte de poids quand elle m’a mentionné que sa libido avait diminué énormément depuis qu’elle prenait la pilule contraceptive. Elle m’a aussi mentionné qu’elle avait pris du poids (une affaire de 50 livres…eille. On s’entend que..) avec le Depo-Provera puis que maintenant elle essayait la pilule, mais que le poids de trop restait difficile à perdre. J’ai donc réfléchi à mon expérience de plus d’une décennie. J’ai aussi analysé la situation quand je l’ai arrêté puis recommencé il y a 3 ans environ. Il y a 11 ans avant pilule : Libido ? Nice nice. Problèmes de santé ? Nuls.


Source: Reactiongif.com
(scusez)

Commence la pilule (je ne dis pas que tout est causé par la prise de ce médicament, mais ces trucs sont arrivés quelques mois après le début de celui-ci): Migraines pendant SPMs qui durent entre 3-9 jours, libido droppée fois mille, infections urinaires, maladie chronique de la vessie, prise d’environ 15 lb et douleurs occasionnelles à la poitrine.


Source: Giphy.com

(Sexy, je sais.)
Bien sûr, j’ai remarqué du positif dans tout ça, des règles légères et courtes, disparition de mes boutons sur les épaules et puis… la semi-certitude de ne pas me reproduire.

Quand j’ai arrêté il y a 3 ans : Perte d’environ 10 lb, moins de douleurs à la vessie, diminutions des migraines.

Je recommence la pilule après 6 mois d’arrêt ( a.k.a. célibat) : prise de 15 lb, le retour des migraines en force, douleurs à la vessie/infections, douleurs à la poitrine. Faut prendre en considération aussi que je ne mange pas beaucoup quand j’ai de la pe-peine puis j’ai arrêté de prendre ce médicament à 2 reprises lors de séparations amoureuses. La perte de poids est facilitée à ce moment-là. Reste que ce n’est que maintenant que je clique que c’est vraiment un parasite cette foutue petite affaire que l’on met dans notre corps quotidiennement pendant DES ANNÉES ! C’est devenu naturel et normal pour nous de nous imposer des hormones articielles en plus d’être une pression d’assiduité. Si une fille tombe enceinte sur la pilule bien ça doit être elle qui a oublié de la prendre, lui bien, n’y pouvait rien, t’sais ! La responsabilité de création progéniture tombe sur la femme à 99% et ce n’est pas cool.

Depuis que j’ai arrêté la dernière fois, il y a environ 6 mois: je n’ai plus de migraines, du tout ! J’ai beaucoup moins de douleurs à la vessie, aucune infection, mes SPMS sont beaucoup moins violents, j’ai perdu 10-15 lb et je n’ai plus de douleurs au niveau du chess’. Mon copain comprend également qu’il s’agit d’une responsabilité commune et c’est un sentiment hyper libérateur. 

Source: Thumblr.com

Bien sûr, je retrouve mes boutons tenaces, mais occasionnels (dont mon patron ADORE rire) et j’ai eu une perte significative de cheveux également. Du genre… j’ai plus de cheveux. Mais d’après moi, la raison majeure de cette perte de cheveux est le stresse donc je ne suis pas prête à attribuer TOUS LES MALHEURS DU MONDE à la pilule, mais d’après moi, ça y-joue un rôle. PLUS JAMAIS je n’y retournerai. J’ai dû expliquer à mon nouveau copain que nope, ce n’est pas une option. Aucun problème de son côté. Il rêve de m’engrosser anyway. (yeahno) Quasi chaque personne à qui j’ai dit que j’arrêtais la pilule m’ont demandé ” Tu veux tomber enceinte??”. Si tu me connais, tu sais que ce n’est pas dans mes plans immédiats. Ma réponse; ”Non, je ne veux simplement plus modifier synthétiquement les hormones dans mon corps et essayer d’améliorer ma santé !”

Si tu réalises qu’il y a un paquet de, ou même un seul truc qui t’arrive depuis le temps puis que t’n’arrives pas à mettre le doigt dessus le pourquoi du comment.. C’est peut-être simplement ça. Mon amie a fait un ICT (comme un mini AVC) à l’âge de 25 ans. Fumeuse légère. EILLE 25 ANS. Son médecin lui a dit d’arrêter la pilule contracepts  (j’essaie de varier les termes) immédiatement. Il savait très bien que c’était ça le problème et rien d’autre.

BREF, moi je n’y toucherai plus. Moi et ma face boutonneuse on aime mieux s’épargner des migraines à la con et utiliser un petit rubber.

(J’aime étaler ma vie médicale et sexuelle devant vous, amis virtuels.)

Et toi, la pilule, ça te fait quoi ? On pose la question ici… je ne suis pas docteur après tout!

 PS: merci de noter que cet article est 100 % basé sur MON expérience et que tout ceci est super personnel!