Faits Vécus Voyage

La semaine dernière, mon amie et moi avons eu la merveilleuse opportunité de visiter une famille marocaine et de vivre avec eux durant quelques jours. Nous y avons découvert une culture unique, des gens accueillants et prêts à partager leur quotidien.

Lors de notre dernière soirée, nous leur avons demandé de nous faire découvrir ces fameux bains marocains : les hammams. Nous avions lu des descriptions de ces endroits dans nos livres de voyage, mais nous n’avions aucune idée de ce que nous allions vivre.

Hammam
Source : Pixabay

Premièrement, les femmes et les hommes, ainsi que les enfants y ont accès. Dans des salles séparées bien entendu. Ils y vont généralement une fois par semaine. Lorsqu’elles ont un rapport sexuel et à la suite de leurs règles, les femmes doivent y retourner.

Nous sommes allées avec notre nouvelle amie âgée de 20 ans, l’une des filles du couple qui nous accueillait. Elle nous a préparé les bacs, le sac avec les débarbouillettes, l’exfoliant, le shampoing et les ingrédients spécifiques au Hammam.

Nous sommes arrivées là bas vers 22 h. Le bâtiment est fait de sorte que la première salle est plutôt fraîche, mais plus on avance pour se rendre au fond du bâtiment, plus la chaleur est intense.

J’ai demandé à notre amie la première étape. Elle m’a dit : « you undress ». Je tiens à dire qu’il n’y a pas de cabines pour se changer. Alors, pour préciser, nous devions garder nos culottes, mais pas de haut. Nous nous sommes donc déshabillées. Juste cette partie était spéciale. Nous sommes tellement pudiques au Québec comparé à eux (pour ma part en tout cas). Juste cette première étape était une expérience en soi. Pas de retour en arrière possible, l’amitié entre mon amie et moi a atteint un autre niveau cette journée-là. Haha.

Bébé
Source : Pixabay

Nous avançons vers l’avant-dernière pièce, qui est vraiment chaude. Nous sommes détrempées en quelques secondes. Une dizaine de femmes sont assises sur le sol avec des bacs d’eau, en train de se laver. En fait, nous appelons ça un bain, mais il y a qu’un seul robinet dans la pièce. Nous avons chacune un bac que nous devons remplir d’eau et, à l’aide un petit sceau, nous arroser avec le contenu.

Nous commençons par l’hydratation. C’est une espèce de gommage noir que nous devons nous mettre sur le corps. Ensuite, une dame s’approche, étend une serviette sur le sol et me demande de me coucher dessus, sur le ventre. Elle utilise un gant exfoliant et m’exfolie le corps au grand complet. Je vous dis, elle frotte fort. Elle commence par le dos, l’arrière des jambes, les fesses et les hanches. Ensuite, elle m’a demandé de me retourner sur le côté. Elle a donc exfolié le côté de mon corps avant de me demander de me retourner sur le dos. Après, c’est au tour du ventre, des seins, des jambes et des bras. Quand je dis les seins, elle les prend littéralement dans ses mains et s’assure que tout est exfolié. Cette étape dure environ une vingtaine de minutes. À un certain moment, mon amie et moi étions face à face sur le sol et on se regardait d’un air un peu weird, en se demandant ce qu’on est en train de vivre.

Ensuite, c’est le premier rinçage, à l’aide de notre bac d’eau et du petit sceau.

L’étape suivante est l’argile. Notre corps se fait recouvrir d’argile par une autre femme. Elle nous en met également dans les cheveux. Deuxième rinçage. Cette même dame nous lave ensuite les cheveux, les rince et les brosse. Lors de l’étape suivante, nous nous lavons le corps avec un savon normal. Pour la dernière étape, notre amie a défait un citron dans le bac d’eau et nous nous sommes rincées avec cette eau. Ça sentait super bon!

Agrumes
Source : Unsplash

Nous retournons ensuite dans la première salle et nous nous habillons. De retour à la maison, nous mangeons un fruit pour nous donner de l’énergie et nous prenons le souper ensemble.

Ce fut une expérience vraiment spéciale, mais tellement enrichissante et qui en valait le coup. Nous étions les seules touristes dans ce hammam. Je nous considère très chanceuses d’avoir pu vivre une expérience de la sorte. Oui, c’est gênant durant les premières secondes, mais les gens sont tellement habitués que ça rend ça tellement plus facile et normal. Si vous êtes de passage au Maroc, je vous recommande de faire un Hammam. Premièrement, je n’ai jamais eu la peau aussi douce. Deuxièmement, c’est quelque chose de traditionnel, assez unique à vivre.

EnregistrerEnregistrer

Un article de
Elyse Veilleux's Avatar
Elyse Veilleux

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ça ne vas pas? Voici les trucs de nos lecteurs pour aller mieux!