Faits Vécus

Le temps des fêtes… Ce temps de l’année rempli de joie, de présents, d’alcool, d’un oncle ou d’une tante qui te fait un peu honte, de rires, de soirées chics, de décorations, de sapin, de soirées entre amis et j’en passe.

Mais je me dis que je ne dois pas être la seule personne qui trouve ce moment de l’année un peu déprimant ? Si t’as une famille qui ne s’investit pas vraiment, composée de monde qui ne sont qu’à moitié présents à chaque année et que pour eux, aller dans le sud, à un party de bureau ou faire du ski est plus important que de passer du temps en famille. Ou au contraire, si ta famille est là mais que ça finit toujours en grosse chicane monumentale au point où tu souhaiterais qu’ils ne soient pas là. Et si… justement, tu n’avais pas de famille ou n’en avais plus. Alors comment doit-on occuper nos soirées, nos journées maussades, notre solitude? Je cherche encore ma recette à moi. Pour l’instant il y a mes parents et ceux de ma famille qui sont toujours présents, j’essaie de voir ce bon côté plutôt que celui des absents. Ensuite j’ajoute quelques films classiques comme Maman j’ai raté l’avion, Le sapin à des boules, et Maman je m’occupe des méchants, avant de relire un livre d’Harry Potter, ou deux… Il nous faut trouver ces petites actions qui rendent le temps moins froid et nos journées moins longues.

J’irais pas jusqu’à dire que je suis Le Grinch et que j’espère que tout le monde s’étouffe avec une canne de Noël et leur bonheur en accompagnement…

grinch, temps des fêtes, bonheur, déprimeSource: IMDB

J’voudrais seulement dire aux gens qui souhaitent la bonne année comme s’ils distribuaient des passes d’accès à la paix éternelle avec les Elfs, Gandalf et Fredon… d’être indulgents et attentifs envers ceux à qui tu craches ta joie de vivre pendant et juste après le temps des fêtes. De faire une petite analyse simple de la réaction de tes interlocuteurs quand tu lui fais l’inventaire de tes moments préférés lors des fêtes. Voici quelques astuces pour repérer quelqu’un qui ne partage pas ta jubilation face à ce moment de l’année:

 

  1. Quand tu lui demandes comment s’est déroulé son temps des fêtes, il te répond : «Bah, un enterrement et toi?» sur un ton de politesse extrême à peine dissimulé.
  2. Lorsque tu es en plein récit de tes anecdotes plus chaleureuses les une que les autres et que sa réaction est de quitter la pièce pendant ton discours, en criant «TAYEULE!».
  3. Si tu parles de ta belle-famille et à quel point tu es chanceux(ses) d’être tombé sur des gens merveilleux sans te souvenir que l’autre est seul(e) depuis 5 ans.
  4. Quand tu lui souhaites «Une bonne année remplie de bonheur et d’amour!» et qu’il te crache au visage.

 

Mais faites attention, vous les amoureux de la dinde et du champagne, certains sont plus subtiles. Certains cachent mieux leur tristesse et arrivent à s’intéresser à vos histoires malgré qu’ils ne racontent jamais les leurs. Que leurs faux sourires sont plus convaincants que la mort de Marion Cotillard dans Batman ; The Dark Knight Rises. Parce que certains pensent espèrent que s’ils continuent de sourire et de côtoyer la magie du temps des fêtes, même par procuration, que ça va finir par leur tomber dessus. Ou d’autres sont tout simplement trop altruistes, et qu’en vous voyant ainsi heureux, ils sont réellement contents pour vous.

Personnellement, je cherche encore la raison pour laquelle j’écoute vos moments de bonheur et que, parfois, ils arrivent même à me réchauffer un peu.

 

 

 

 

Un article de
Claude's Avatar
Claude

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Tu aimerais une séance photo pro? C'est possible grâce à ce concours!