Style de vie

Discuter avec nos parents, parfois c’est plate, parfois on se fait faire la morale parfois c’est banal, mais ça peut aussi être drôle. Très drôle. C’est ce que François Morency nous a fait voir au travers de son livre « Discussions avec mes parents ».

(Lire : Lettre à mes parents)

Le boulot, les enfants, les tâches ménagères, on est surmené et trop occupé. J’entends souvent les gens dirent qu’ils n’ont pas le temps de lire un livre. Et j’admets que je ne trouve pas ça facile non plus avec mon horaire chargé mais je me suis fait un devoir d’intégrer la lecture au moins quelques fois par semaine.

discussions avec mes parents

François Morency nous offre un beau livre léger, de détente et parfait à garder sortie sur la table à café pour que tout le monde puisse en profiter. Si tu veux étirer la sauce au maximum, je te suggère fortement de lire une ou deux discussions à la fois parce que sinon, tu vas le finir dans le temps de le dire. Une lecture si facile et comique que tu passeras au travers rapidement. Le quotidien de ses parents qu’il nous partage est un vrai petit bonheur. Je vous garantis que vous allez rire à voix haute et que vous allez sourire souvent. Ses parents sont si attachants, j’avais envie qu’ils m’adoptent.

Mais c’est aussi une belle façon de se rappeler des souvenirs et des discussions familiales plutôt comiques. Ça nous rappelle la simplicité dans la vie de tous les jours. Ça donne le goût de partager des anecdotes familiales à nos amis et de s’en rappeler en famille.

Une anecdote de ma famille, juste pour vous :

Mon frère devait avoir 12-13 ans lorsqu’il se plaignit à mes parents d’avoir mangé deux fois du T-bones dans la même semaine (pauvre enfant). Ça n’en pris pas gros pour qu’ils se dirigent vers l’épicerie et qu’ils eurent une idée de génie en entrant dans le super marché : Kraft Diner trois fois par jour. Il en a mangé pendant une semaine et plus jamais il ne s’est plaint de ses repas. Chaque fois qu’il boudait par la suite, ma mère lui disait « As-tu une petite rechute? ». Il en a même reçu quelques fois pour sa fête ou Noël. Il a 32 ans et on en parle encore.

Au bout du compte, son livre fait du bien, c’est vraiment une lecture réconfortante. Pour chaque journée pluvieuse, lis une discussion!

Un article de
Marie-Ève Lévesque's Avatar
Marie-Ève Lévesque

Marie-Ève est passionnée de la vie, des Arts, de la découverte et du maquillage. Étant une vraie girouette, elle n’arrive pas à prendre un seul...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Un de ces étés que l'on n'oublie pas