Faits Vécus Style de vie

Il y a un an, presque jour pour jour, je prenais une grande décision. Une décision plutôt importante pour une jeune diplômée universitaire comme moi. Il y a un an, je quittais, de mon plein gré, mon tout premier emploi dans mon domaine d’études, pour lequel j’avais fait plus de trois ans d’université et près d’un an de recherche d’emploi avant de – finalement – mettre la main dessus. Il y a un an, je choisissais le bonheur, MON bonheur. peur

Pour vous mettre rapidement en contexte, j’occupais un poste de conseillère en communication. Un poste idéal pour débuter sa carrière, avec un beau grand bureau et une possibilité presqu’infini de projets. Pourtant, pendant plusieurs mois, je me levais le matin avec une boule dans l’estomac, une anxiété démesurée, une larme à l’oeil. Après plusieurs semaines de réflexion, j’en suis venue à l’évidence que ce travail n’était pas fait pour moi pour de multiples raisons que je vous épargne aujourd’hui.

déprime, trouble, mal, peur

Source

C’est donc sous le regard désapprobateur de mes proches que, pour la première fois, j’ai suivi mon coeur et j’ai osé aller au-delà de ce que les gens allaient penser de moi. Une lâche, une peureuse, une anxieuse! Les premiers jours ont été plutôt difficiles, car je devais me justifier à tous. En attendant de me trouver un autre emploi en communication, je suis retournée travailler comme technicienne de laboratoire, là où je travaillais lorsque j’étais étudiante. Ben oui, un step en arrière comme plusieurs m’ont dit. peur

Eh bien aujourd’hui, 365 jours et des poussières plus tard, je tenais à rédiger ce texte pour vous dire que ce fût la meilleure décision pour moi. Cette expérience m’a appris à m’écouter et à laisser parler mon coeur, chose à laquelle je n’étais pas habituée du tout. Ces apprentissages me serviront toute ma vie et dans plusieurs sphères de celle-ci. J’ai envie de vous dire de vous faire confiance et de ne jamais douter de vous. Nous sommes les mieux placer pour savoir ce qui nous rend heureux… ou pas! Parfois, s’écouter et ne pas avoir peur du jugement des autres impliquent de faire des choix extrêmement difficiles, déchirants. Des choix qui ne plaisent pas toujours à notre entourage, à ces gens qui sont les plus importants à nos yeux. Je vous le confirme, ce n’est pas évident, mais ça en vaut le coup, croyez-moi! peur

déprime, trouble, mal, peur

Source

Je suis maintenant de retour dans le monde des communications, dans un emploi qui, cette fois-ci, rejoint mes intérêts, répond à mes attentes et me rend heureuse au quotidien! Et ça, ça n’a pas de prix. Donc, foncez! Vous êtes le maître de votre vie, de votre bonheur. Soyez heureux! La vie est trop courte et trop fragile pour en vivre une qui ne nous ressemble pas. Je sais que je ne vous apprends rien en vous disant tout ça, mais ce que je sais, c’est que ça nous prend parfois un petit rappel pour oser aller de l’avant ;)

Un article de
Claudia Ouimet's Avatar
Claudia Ouimet

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look Viv: l'été indien