Vie de bureau

La dernière année d'université est toujours intense. Intense de longues soirées d'études et de rédaction et intense de projets. Pourtant, on ne voudrait pas que ça s'arrête. L'école, c'est comme une bonne amie vraiment plus chicks que toi; tu l'aimes, mais des fois tu ne l’aimes pas. En même temps, c'est facile de pas aimer les heures d'études qui s'accumulent,  les travaux d'équipe forcés ni les périodes d'examens.

Mais… l'école, c'est confortable, une fois commencée, on s'y habitue, on apprend à bien la connaitre et on apprécie sa flexibilité (non?) Puis de toute façon, on n'est clairement pas prêt à commencer à travailler donc je ne vois pas pourquoi on se stresserait avec ça, on a encore plein de temps devant nous, non? Yeah, RIGHT.

Le temps, fidèle à lui-même, passe toujours trop vite et on se retrouve déjà à notre dernière année d'études (oh boy). Et là… le stress commence à monter. Finir l'école, ça veut dire recherche d'emploi, éventuel déménagement, nouveau rythme et nouvel environnement. Ça veut aussi dire bye-bye les prêts et bourses et bonjour le 9 à 5, les fins de semaine qui passent trop vite et la routine!

Wooo, on se calme.

Non, pour l'aide financière, n'y pense même pas… mais ta vie n'est pas obligée de devenir plate! Tout d'abord, plusieurs emplois aujourd'hui sont plutôt flexibles en termes d'horaire, donc si tu n'es pas un lève-tôt, pas de problème! Tu pourras continuer de profiter de ton lit un peu le matin. Et même si avoir une job signifie que ben oui, tu devras travailler un peu quand même, avoir une job implique aussi des 5 à 7 et des à-côtés plutôt intéressants. Pensez-y, les entreprises sont devenues assez créatives maintenant en termes de rétention de personnel. En d'autres mots, ce n'est pas rare qu'elles vont offrir à leurs employés des places pour assister à des concerts, des compétitions sportives, des voyages ou encore des consommations gratuites lors d'évènements! Not too shabby right? En plus, tu vas te rendre compte que tu as plus de temps que tu le pensais au final. Fini les devoirs, fini les travaux et fini les réunions d'équipe le vendredi matin à 8h parce que personne ne peut à un autre moment.

Bon, c'est certain que c'est aussi fini les 4 mois de vacances par année, mais honnêtement, avec les jobs d'été, c'étaient rarement de vraies vacances. Pas vrai? Avec ta vraie job de nouvel adulte, quand tu as 3 semaines de vacances, ce sont trois semaines de congés sales que tu peux passer à ta guise, et pour lesquelles tu seras payé à part de ça! Oui oui, tu as bien compris. Tu pourrais être payé pour fusionner avec ton divan en te mettant à jour sur Game of Thrones, House of cards, Narcos ahhh pis pourquoi pas Breaking Bad, semblerait que c'est ben bon aussi. Tu pourrais aussi être payé pour te faire griller en maillot à Cuba ou ben pour faire la tournée des casinos à Vegas. C'est ton choix! La vie d'adulte, pour être plongée dedans depuis quelques mois, c'est vraiment pas aussi pire qu'on le pense. Oui LinkedIn devient ton meilleur ami parfois, mais Facebook est toujours là pour toi quand tu en as besoin.

Mon seul conseil, don't overthink it et arrête-moi ça, ce stress-là. Rien ne t'empêchera de changer d'emploi si tu trouves ça plate à mort et si c'est partir 4 mois en Asie avec un sac à dos qui te tente en ce moment, ben vas-y! Le monde sera toujours plein d'occasions intéressantes. Devenir un adulte, c'est aussi reprendre possession de sa vie; alors ciao bye l'université!

giphy leonardo party

Source : www.Hercampus.com 

Un article de
Genevieve Morin's Avatar
Genevieve Morin

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Looks coups de coeur des Gémeaux