Style de vie

Les études. Les fameuses études qu’on commence à l’âge de 5 ans (oui oui la maternelle ça compte) et qu’on finit… eh bien, qu’on ne finit jamais! Bon, j’exagère un peu, mais en même temps il y a tellement de personnes qui terminent les études, puis les reprennent. Il y a des gens qui suivent des cours pour le plaisir… toute leur vie. D’autres en prennent pour rester à jour dans leur domaine. Il y a aussi ceux qui n’étaient plus capables de l’école et qui décident d’obtenir leur diplôme d’études secondaires, collégiales et même universitaires.

Bancs d'école
Source image :  Unsplash

La grande question est : comment trouver la motivation quand on s’est fait une vie loin des bancs d’école et qu’on veut retourner s’y asseoir?

Oui, il y a toujours l’option de, justement, retourner se placer derrière un pupitre à temps plein ou à temps partiel. Cependant, parfois, la vie nous a amené ailleurs et on a un emploi qu’on aime, une petite famille ou plusieurs projets en cours. Peu importe notre situation, une des options intéressantes pour intégrer des études à son horaire est de faire des cours à distance.

Travail
Source image : Unsplash

C’est toujours un peu effrayant ou mélangeant de se lancer là-dedans, alors voici un petit guide avec des informations de base sur le sujet.

Secondaire

Diplôme
Source image : Pixabay

La formation à distance assistée est un bon moyen de terminer ses études secondaires à son rythme, sans pression et avec un soutien adapté.  De plus, l’inscription est simple et rapide.

1. Remplir une demande d’inscription et y joindre les documents nécessaires (ex. dernier bulletin et acte de naissance).
2. Communiquer avec le centre Champagnat pour prévoir une rencontre avec un conseiller pour l’évaluation du dossier.
3. Faire un test de classement.
4. Payer les frais. Environ 40 $ chaque 6 mois plus les livres d’écoles si besoin est.
5. Les inscriptions se font toute l’année. Il n’y a qu’à avoir au moins 16 ans avant le 1er juillet de l’année en question.

Plusieurs services sont offerts pour les étudiants effectuant une formation à distance assistée. Ils ont la possibilité de rencontrer un conseiller d’orientation. L’occasion de consulter des personnes formées pour aider les gens aillant besoin de motivation ou un petit coup de pouce pour persévérer. Enfin, ils peuvent communiquer avec une équipe d’enseignants mis à leur disposition tout au long de leurs études à distance pour répondre aux questions.

Pour plus d’information : CSDM, formation à distance

Cégep

Travaille
Source image : Unsplash

Quelques programmes de DEC et d’AEC sont offerts à distance. Les études collégiales à distance sont parfaites pour les personnes qui veulent commencer un programme, terminer un programme, suivre des cours dans un autre cégep que celui où elles sont inscrites ou tout simplement pour perfectionner ses compétences.

Bien certainement, il faut posséder un ordinateur pour pouvoir suivre ces cours, mais il y a aussi la possibilité de faire certains devoirs et examens hors ligne sur papier. Si on est déjà inscrit dans un programme au cégep, le tarif d’un cours à distance tourne autour de 90 $ le cours. Cependant, si c’est un cours hors programme ou si l’on n’est pas inscrit au cégep, chaque cours coûte environ 270 $. Ces frais ne comprennent pas les livres et autres livres dont on a besoin selon le cours suivi. Il y aura également d’autres frais si par exemple l’étudiant qui s’inscrit arrive d’un autre pays et doit faire une demande d’équivalence pour certains cours ou pour un étudiant qui ouvre un dossier au collégial.

Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site internet de Cégep à distance et de remplir un formulaire!

Université

Graduation
Source image : Unsplash

Bon, c’est ici que ça devient compliqué. Avec les universités, plusieurs options sont possibles.

1. Faire un cours à distance dans le programme dans lequel on est inscrit à l’université où on est inscrit.

Que ce soit pour suivre un cours qu’on n’arrive pas à placer dans notre horaire ou parce que le professeur le donne obligatoirement à distance (oui, ça m’est arrivé). Pas mal toutes les universités du Québec offrent cette option. En plus de ne pas avoir à aller à l’école, ça laisse beaucoup plus de temps pour faire les travaux et ça laisse la liberté d’apprendre au rythme qui nous convient.

2. Faire un cours à distance dans une autre université que celle dans laquelle on est inscrite que ce soit dans le bon programme ou hors programme.

Il y a un cours vraiment intéressant dans une université qui n’est pas à côté de la maison? Pas de problème, faire un cours à distance dans une autre université est assez facile. Il suffit de faire une demande par internet (idéalement avec la TELUQ) et le tour est joué. Pour que ce soit plus facile, le mieux est d’aller consulter un de ses professeurs ou quelqu’un dans l’administration de son programme d’études.

3. La TÉLUQ, une formation universitaire complète à distance.

Tout d’abord, il faut faire une demande à la TELUQ pour pouvoir choisir un programme et des cours. Les frais pour l’ouverture d’un dossier sont de 81 $ si la demande d’admission est effectuée par une personne étant rendue au 2e cycle, une personne étant déjà élève dans une université du Québec ou une personne ayant terminé sont BAC depuis moins de trois trimestres.

Des frais généraux d’environ 60 $ seront facturés en plus des frais d’inscription, des frais de matériels et d’autres frais. Mieux vaut s’informer sur les paiements à faire avant de s’inscrire pour n’avoir aucune mauvaise surprise.

Il y a trois conditions pour être admis dans un programme à distance : 

-Avoir un DEC

-Avoir plus de 21 ans

-Avoir un diplôme universitaire

D’autres conditions peuvent également être requises selon le programme choisi.

Pour plus d’information, une visite sur le site de l’université en question ou de la TELUQ est de mise.

Tableau noir
Source image : Pixabay

J’espère que cet article donnera le goût à certaines personnes de se relancer dans les études et d’avoir démystifié un peu les études à distance. Ça peut faire peur, car c’est beaucoup de gestion et d’autonomie, mais ça vaut la peine!

Te lanceras-tu dans cette nouvelle aventure?

EnregistrerEnregistrer

Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

8 cafés à découvrir dans Rosemont et Villeray!