Être féministe à l’ère des réseaux sociaux.

S'autoproclamer féministe est une délicate affirmation de nos jours. Les gens moins informés pensent automatiquement que tu participes aux manifs déchainées les nipples à l'air en criant f*ck les hommes !!

Mais non. Je ne suis pas une féminazies (cute référence, en passant). Je suis simplement une personne qui croit que l'objectification de la femme, ce n'est vraiment plus à la mode.

La féministe n'est pas une femme mal baisée ou fâchée contre les hommes. Je sais qu'une femme avec des convictions, ça fait peur. Mais un regroupement de femmes fortes qui se soutiennent, c'est si beau.

Faire partie du mouvement, c'est d'affirmer que les hommes comme les femmes peuvent être et faire ce qu'ils veulent sans devoir respecter les normes sexistes préétablies par notre société.

femme, droits, hommes

Source: http://weheartit.com/

Plusieurs façons d'exprimer son appartenance au mouvement ont marqué ces dernières années. On a vu que se laisser pousser le poil a fait un retour en force. La tendance a même été vue sur quelques célébrités. #Miley Les vêtements aux quotes de style girl power et le port du maquillage de plus en plus accepté chez les hommes en sont quelques exemples.

femme, pouvoir, droits

Source: http://weheartit.com/

Bien entendu, le symbole féministe par excellence au 21e siècle est l'immanquable selfie free the nipple sur Instagram. C'est comme le rite de passage pour affirmer ta citoyenneté féministe. 

Pour l'avoir moi-même fait, ça fait certainement jaser. Fait intéressant, j'ai surtout obtenu des commentaires encourageants de gens qui appuyaient mon audace. La famille était moins contente, mais que veux-tu.

La popularité qu'a gagné le mouvement de l'égalité des sexes a d'après moi un impact positif sur la société. Les générations futures seront sans aucun doute moins sexistes et plus ouvertes. Au fond, le sexe d'un enfant ne devrait pas indiquer avec quels jouets il devrait jouer. Tout comme le sexe d'un adulte ne devrait pas signifier quelle coupe de cheveux ou vêtements il est politically correct pour elle ou lui de porter.

shorts, femme, look

Source: http://weheartit.com/

Être féministe en 2016, c'est quoi? C'est un mouvement d'équité entre hommes et femmes. Il s'agit de s'élever au niveau de l'humain en oubliant les conventions. C'est dire f*ck les normes de beauté de la société et être simplement soi-même… Que la femme porte le hijab ou la minijupe, l'objectification de la femme ne devrait pas être d'actualité encore aujourd'hui. Tous devraient être respectés pour ses choix, point.

L'important, selon moi, c'est de comprendre que le féminisme n'existe pas pour écraser qui que ce soit, mais au contraire de nous rappeler qu'on est tous humains. Nous avons tous droit à la liberté d'expression et ce, que l'on soit un homme ou une femme. Chacun ses convictions!