Encore de la neige? OK

Et voilà: depuis hier, on ne fait que parler de la neige qui est tombée sur le Québec alors qu'on se croyait au printemps. Le manteau blanc qu'on attend tant avant le temps des fêtes nous surprend toujours au mois de mars. Mais on l'oublie systématiquement quand on commence à pouvoir sortir simplement en petite veste de cuir. Pour ceux qui voyagent davantage l'hiver, comme moi, on pense souvent qu'on a réussi à se sauver du tracas de la saison froide. On s'est trompé. Longtemps, j'ai pensé ne pas aimer l'hiver. Ce n'est pas ça.

Je n'aime pas l'hiver en ville. Je m'explique.

Je n'ai pas d'auto, j'aime donc me déplacer à vélo et à pied, ce qui devient beaucoup plus complexe avec des bancs de neige et des plaques de glace un peu partout. Ce n'est pas à Montréal, du lundi au vendredi que je réussis à profiter de la neige en allant skier ou en faisant de la raquette. Au contraire: je remets même en question les invitations au restaurant de mes amies parce que je me dis que le transport sera l'enfer. L'hiver, je le trouve beau quand je vais à Magog avec mon copain, qu'on skie toute la journée et qu'on a hâte de prendre un vin chaud le soir. L'hiver, je le trouve beau quand je vais chez mes parents à St-Lambert et que je me souviens du plaisir que j'avais à faire des forts. L'hiver en ville, je me dis que je dois apprendre à l'apprécier parce que depuis hier, j'en ai marre d'entendre les gens se plaindre comme si c'était la première tempête. N'avez-vous pas vécu le verglas de 1998? Je m'en souviens encore. Et encore là: on vit au Québec. La saison froide fait partie de notre vie. Point.

Alors voilà. Je veux maintenant dire: J'aime l'hiver. Parce qu'être positif c'est toujours mieux!

look6-1

J'ai reçu un ensemble tuque/foulard de La fille qui tricote. Catherine, fondatrice de la marque, choisit des fibres luxueuses pour fabriquer à la main ses kits en tricot. J'adore les mailles épaisses du foulard, il est super douillet par jour de tempête en plus de bien aller avec tous mes manteaux.

look6-4 look6-5 look6-2 look6-6

Ce chandail est signé Unicorn's Couture, une marque locale qui fait des chandails avec des écritures, comme ici avec "Always Late". Tout le monde riait quand je l'ai enfilé, car je suis reconnue dans mon entourage pour ne pas être la fille la plus ponctuelle, on trouvait donc qu'il me représentait bien.

look6-9 look6-7

Le look:
Chandail – Unicorn's Couture
Manteau – Winners
Pantalons – Winners
Souliers – Winners
Tuque et foulard – La fille qui tricote
Lieu – Hôtel Le Crystal
Maquillage: Ann Frédérique Tremblay
Photos: Delphine N Photographie 

look6-8