Du nouveau chez Lise Watier !

Monsieur Plassard et Madame Watier
Mardi passé, j’ai eu la chance d’assister pour Le Cahier à la conférence de presse donnée par la Reine de beauté québécoise, Mme Lise Watier. Cette conférence était organisée pour annoncer le départ de Mme Waitier et de son mari M.Rocheleau de leurs fonctions de Président et chef de la direction de Lise Watier Cosmétiques.

La conférence de presse avait lieu sur Côte-de Liesse, alors pour une fille comme moi qui habite le plateau, qui y travaille et qui ne sort pratiquement jamais de son beau quartier, j’ai trouvé l’endroit assez reculé, surtout après avoir passé une heure dans le trafic !!! HAAAA
gr4Bon, une fois arrivée j’ai quand même été impressionnée des médias réunis dans l’entrepôt de la compagnie. Puis, la conférence a commencé ; loin d’être aussi jet set que je m’y attendais, Mme Watier et son mari M. Rocheleau nous ont adressé la bienvenue sans prétention.

Mme Watier a témoigné de sa grande reconnaissance envers son équipe et ses consommatrices de cosmétiques pour leur fidélité et leur confiance depuis les 40 dernières années.
Elle a même presque versé une larme lorsqu’on lui a demandé ce qui lui manquerait le plus : « Quitter mes très chers employés est sans aucun doute ce qui me rend le plus émotive. J’ai eu le privilège de voir évoluer une foule de professionnels et collaborateurs de tous les jours au sein de ma compagnie de tous les jours au sein de ma compagnie, certains pendant quelques années, d’autres pendant plus de 35 ans. »
M. Pierre Plassard succèdera à Mme Watier comme président et chef de la direction. M. Plassard a été choisi principalement pour ses valeurs humaines et son audace de vouloir pousser la marque à l’internationale.
Que peut-on s’attendre de Lise Watier Cosmétiques dans les années futures ? Premièrement, faire ce qui’ ils font déjà avec la même qualité et la même rigueur, et ensuite pousser la marque Lise Waitier à l’internationale.
Lorsqu’on lui a demandé la raison principale de son départ, celle-ci a répondu humblement « l’âge ! » Et qu’elle laissait la place aux jeunes. Quant à elle, elle désire consacrer le majeur parti de son temps à œuvrer pour sa fondation qui lui tient fortement à cœur. Elle restera tout de même actionnaire minoritaire et siégera toujours tout comme son mari sur le conseil d’administration. Alors c’est maintenant à M. Plassard à faire ses preuves !

Pin It