Décrocher: difficile, mais nécessaire

Nous voilà samedi! Le weekend est de retour après une autre semaine de 4 jours. Cette semaine, après mon roadtrip dans le Maine, j'avais un peu la tête ailleurs. J'ai acheté des billets d'avion direction Tokyo, je repensais à mes voyages, j'étais un peu en mode "avoir envie d'être ailleurs, découvrir le monde et ne pas avoir les yeux rivés sur un écran". Oui, voyager c'est génial, et je respecte vraiment ceux qui choisissent de le faire sur de longues périodes. Moi, j'aime mon travail (la majeure partie du temps, car il y aura toujours de moins bonnes journées) et j'ai envie d'avoir une carrière, d'apprendre, de grandir à travers celle-ci. C'est pourquoi je me contente de mes 3 semaines de vacances par année en rêvant au moment où (j'espère que ça arrivera) je pourrai repartir à l'aventure sans attaches.

Me semble que je voyagerais dans le temps pour retourner là au lieu de déménager dans 2 jours 🙈 #beach #ocean #latergram #funtimes #roadtrip #sea #maine #rose #wine #drink #happyhour

A photo posted by Virginie Pichet 🙋 (@virginiepichet) on

Quand on travaille de longues heures et qu'on aime autant sa job que moi, c'est difficile de décrocher. Je travaille en web, je suis accrochée à mon cell, presque 24 heures sur 24. Oui, je suis cette amie désagréable qui prend des photos pour Instagram avant que tu puisses toucher à ton plat au resto, celle qui jette des coups d'oeil à son cell beaucoup trop souvent pendant un souper et qui a parfois des petites urgences à gérer, même un vendredi soir à 21h. Ma mère me sermonne souvent, d'ailleurs, la fin de semaine, parce que mon téléphone n'est jamais bien loin. 

Je crois que, pour décrocher, l'important est, justement, de se détacher de notre cell. Je trouve ça particulièrement ardu, je l'avoue, car mon cell est aussi ma caméra et je n'ai pas envie de manquer une opportunité de belle photo instagram. Bref, voici mes quelques trucs pour s'en détacher:

1- Désactiver ses notifications
À la job, on utilise le chat de Google (Hangout) pour se parler. Avant, j'avais des notifs pop-up chaque fois qu'un collègue m'écrivait (et il n'est pas rare que Cam travaille tard le soir – voire la nuit – ce que je ne suis pas obligée de faire et je n'en ai pas envie d'ailleurs). Ainsi, je me réveillais parfois le matin avec une série de notifications d'affaires à gérer. Non, je n'avais pas à le faire tout de suite, ça pouvait attendre d'être au bureau, mais c'était hyper stressant. J'ai donc décidé d'enlever mes notifications de Hangout. Je vois mes messages juste si je vais sur l'application et c'est parfait comme ça. Faites la même chose si vous recevez des notifs pour vos courriels ou toute autre application liée au travail. Ça aide.

2- Passer des fins de semaine hors de la ville
Ce weekend, c'est la 5e fin de semaine en ligne que je quitte Montréal avec mon copain. Il me l'a dit lui-même: je suis bien plus relax à la campagne. Juste de se sentir hors de la routine, ça fait du bien, ça recharge les piles, ça nous fait revenir plus en forme au bureau le lundi. Je sais que ce n'est pas toujours possible, mais à la première occasion, je pars. Des exemples de sorties que j'ai faites cet été: roadtrip jusqu'au Maine (pour les longues fins de semaine), camping à Tremblant, chalet en gang d'amis, etc. D'ailleurs, parlant de Tremblant, c'est une fois rendue dans le parc national que j'ai réalisé que je n'aurais pas de réseau de la fin de semaine. Ouch. Comme ce n'était pas prévu et que je n'avais pas averti mes collègues, j'ai dû partir samedi matin à la quête du réseau pour programmer nos articles Facebook, mais ce fut une cure assez bienfaitrice pour le reste, même si je n'ai pas aimé ça sur le coup. 

Oh hello 👋🏼 Un petit souvenir du weekend 🌿 #deer #forest #camping #tremblant #glamping #cute #instacute #explorecanada

A photo posted by Virginie Pichet 🙋 (@virginiepichet) on

3- Choisir des moments où on ne regarde pas son cell
Quand on est accro à la technologie, c'est parfois stressant de n'avoir pas accès à son téléphone, mais il faut parfois faire ce choix. Par exemple, quand je soupe avec ma famille, je le laisse loin, pour ne pas être tentée de le regarder. Quand je passe une soirée avec mon chum aussi. Quand je vois des amies que je n'ai pas vues depuis longtemps, j'essaie de garder mon focus sur la conversation. Je n'excelle pas là-dedans, mes amies le confirmeraient, mais je fais attention. L'affaire, c'est que je suis souvent stressée qu'il y ait un bug sur le site, un problème quelconque, des commentaires auxquels il faut répondre et c'est un peu malsain. 

4- Abuser du mode Ne pas déranger
Si tu n'entends pas ton cell sonner ou vibrer, tu auras moins le réflexe de le regarder. Mon cell est réglé pour se mettre automatiquement en silencieux de 22h à 7h, mais écrire cet article me donne envie d'allonger cela et de le mettre entre 20h et 8h. Ça ne m'empêcherait pas de le vérifier, mais je reçois souvent des messages des collabos sur Facebook en soirée donc ça m'aiderait à décrocher davantage, je pense.

fullsizerender-2

Avez-vous d'autres trucs? Je veux savoir!!! Bon weekend la gang!