Découvrir les vins d’Afrique du Sud

Je ne sais pas pour vous, mais il me semble que l'Afrique du Sud n'est pas le pays d'origine qui s'impose lorsque vient le temps de choisir une bouteille de vin à la SAQ. Êtes-vous d'accord? Songez-vous parfois à explorer cette région ou aviez-vous complètement occulter celle-ci de votre sélection? Si c'est le cas, sachez qu'il est temps d'ouvrir vos horizons, jeunes femmes, parce que l'Afrique du Sud fait du maudit bon vin! Comment je le sais? Je me suis prêtée au jeu de la dégustation. Ben oui, juste pour vous! Je le sais, je suis ben blood.

Sérieusement, cet exercice m'a fait découvrir de très bons vins, que j'ai eu envie de partager avec mes amis (ce que j'ai fait) et d'ajouter dans mes favoris. J'ai d'abord goûté à un rosé (oui, en plein hiver!). Je peux vous dire que j'ai furieusement eu envie de me retrouver sur un terrasse au soleil par un beau jeudi après-midi. La description parle de "saveur de barbe à papa avec des notes veloutées de cerises et frambroises." Wow! On est vraiment transportés et on en oublie les derniers moments froids de l'hiver.

Vin rosé

Saumon

Source: Mathilde Condrain-Morel

Ensuite, nous avons continué la dégustation et j'ai pu découvrir un EXCELLENT vin blanc! Dans la vie, je suis plutôt du type vin rouge. Je suis donc plutôt difficile quant aux vins blancs, qui me conviennent moins. Ce vin était délicat et rond avec un équilibre parfait. Je le recommande grandement, notamment avec du saumon, comme il nous a été présenté. Vous le trouverez également à la SAQ au coût de 25,00$.

Vin blanc

Source : Mathilde Condrain-Morel

En fait ma plus grande suggestion est que vous essayiez les vins d'Afrique du Sud. Que vous preniez la peine de les découvrir puisqu'ils sont vraiment bons et agréables à boire. D'ailleurs, avec un bon rouge, je vous suggère la recette ci-dessous. Il s'agit d'un plat typique d'Afrique du Sud, question de vous faire une soirée thématique pourquoi pas?

Cari

Source : Mathilde Condrain-Morel

 

CARI PIENANG

Donne 6 portions

2

feuilles de laurier

1 ml (1/4 c. à café)

clous de girofle

4

piments de la Jamaïque

5

grosses gousses d'ail

2

bâtonnets de cassia

2

gros oignons, tranchés

60 ml (4 c. à soupe)

huile végétale

1 kg (2 1/4 lb)

agneau, en cubes

15 ml (1c. à soupe)

masala

10 ml (2 c. à café)

curcuma

petit morceau de tamarin trempé dans :

125 ml (1/2 t.)

eau ou le jus de 2 citron

30 ml (2 c. à soupe)

cassonade

 

sel au goût

Écraser les feuilles de laurier, le piment de la Jamaïque, l'ail et le cassia pour en faire une pâte. Dans une casserole, chauffer l'huile et faire sauter l'oignon avec la pâte d'épices jusqu'à ce que l'oignon devienne transparent. Ajouter les cubes d'agneau et couvrir avec un couvercle hermétique. Laisser mijoter à feu doux 35 minutes. Mélanger la masala, le curcuma, le liquide de trempage du tamarin filtré, le sucre et le sel. Verser soigneusement le mélange sur la viande, en veillant à ce que chaque cube soit couvert. Refermer le couvercle et laisser mijoter 20 minutes de plus, ou jusqu'à ce que la viande soit tendre. Servir avec du riz au jasmin.

 

Recette :  Cass Abrahams, Cass Abrahams Cooks Cape Malay: Food from Africa

Stylisme :  Pete Goffe-Wood, PGW Eat