Bouffe Voyage

Pendant mon périple étudiant de six mois à Taïwan, j’en ai profité pour visiter le Japon, un endroit auquel je rêvais. Je voulais y aller, parce que j’avais envie de découvrir la culture des mangas, la culture japonaise. Et j’avais surtout envie de manger des sushis. J’ai envie de te partager les trois plats que tu ne peux pas rater.

Kura Sushi, Osaka, Kyoto ou Tokyo

J’en ai mangé des sushis durant mon séjour au Japon, au moins une fois par jour. Tous les endroits que j’ai essayés sont de loin meilleurs qu’ici. Le poisson est frais et le plat n’est pas dénaturé. Les japonais misent vraiment sur la qualité du produit. Kura Sushi, c’est le paradis du sushi. C’est 1$ pour deux à trois morceaux de sushis. Tu commandes tes sushis directement via un écran tactile (en japonais seulement) et ils arrivent à ta table sur un tapis roulant. Y’a tous les poissons inimaginables. À ce prix-là, ça vaut vraiment la peine d’oser. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour le nigiri de crevette crue. Je pensais même pas que ça existait. Sinon, le thon rouge servi avec un œuf de caille poché est savoureux. À essayer à plusieurs reprises.

sushi

Hakata Ippudo, Osaka, Kyoto ou Tokyo

Encore une chaîne ? Eh oui, les japonais sont vraiment fiers de leurs chaînes de restaurants et ça parait. Hakata Ippudo sert les meilleures ramens au monde. J’y pense et je salive. Le bouillon est extraordinaire. Il est parfaitement gras et les saveurs sont à se jeter par terre. Le menu comprend une dizaine de variétés de ramens. J’avais commandé les ramens au « pork belly » accompagné d’un œuf poché. L’œuf poché est servi en accompagnement et, comme les japonais, tu trempes ta bouchée de ramens avant de déguster. Ça fait toute la différence.

ramen

Tsurugyu, 3-5-14 Kawarayamachi chuo-ku Osaka, Osaka 542-0066, Japan

La spécialité de ce restaurant-là, c’est le boeuf Kobe. Mais ce n’est pas ce qui a attiré mon attention. C’est plutôt la soupe qu’ils servent. Les saveurs sont parfaitement bien équilibrées. Le bouillon est évidemment fait à base de bœuf Kobe. Ce qui est particulier, c’est que la soupe est froide. Généralement, lorsqu’une soupe de ce type est servie froide, les saveurs sont dissipées. Pas là-bas. En bonus, tu peux te gâter dans le bœuf Kobe. C’est un des endroits au Japon où tu peux en manger sans te ruiner.

ramen

Bon appétit!

Un article de
Julie De Bellefeuille's Avatar
Julie De Bellefeuille

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Bloguer: un job?