Faits Vécus Style de vie

Par un soir tranquille de semaine, j’ai décidé de donner une chance à cette fameuse tendance qu’est Tinder. Bien relaxe dans mon salon, je ne me doutais pas à ce moment-là que je me retrouverais un mois plus tard à supprimer mon profil Tinder ainsi qu’à vous faire part de ma mauvaise expérience avec la version 2.0 de Badoo.

tinder, expérience, mauvaise, couple, amour, vie, gars

Source : Pixabay

Ma relation avec Tinder a débuté comme pour la plupart des célibataires, c’est-à-dire en ayant une certaine réticence face à l’intention des usagers de cette appli ainsi qu’en la définissant comme étant la raison même d’être des fuck boys de ce monde. Somme toute, j’ai laissé tomber peu à peu mes préjugés envers mon nouvel allié de séduction et c’est ainsi que je me suis mise à faire du zèle de l’index en glissant à droite, à gauche et même vers le bas dû à ma dextérité qui laisse parfois à désirer. Quelques matchs plus tard, je me suis retrouvée dans un parc, tout près de chez moi, avec ma première date Tinder, soit un gars de mon patelin. Lorsque j’y repense, l’idée d’aller marcher dans un parc (par une journée venteuse) lors d’une première date n’en était pas une excellente. Résultat : mes yeux sensibles et mon nez non coopératif n’ont pas apprécié que le vent se lève. En plus de devoir briser certains moments de silence, j’ai dû gérer mon visage pour ne pas ressembler à un enfant de trois ans qui joue dehors par un jour de janvier. Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que ce fut le seul et unique rencard avec ce jeune homme, lequel je recroiserai certainement à plusieurs occasions dans ma petite ville. Oupsie, malaise…

Heureusement, ma deuxième date Tinder s’est mieux déroulée, même que je la qualifierais de parfaite! Celle-ci a eu lieu dans un chouette resto trendy où l’ambiance était propice à de vives discussions. C’est donc autour d’une bonne bouffe et de quelques verres que mon prétendant et moi avons rapidement connecté. Sourires, éclats de rire et regards coquins étaient au rendez-vous. Visiblement, la chimie opérait!

tinder, expérience, mauvaise, couple, amour, vie, garsSource : Giphy

Suite à cette rencontre, j’avais davantage espoir que ce scénario se répète. D’ailleurs, j’ai eu droit à plus d’une date avec ce charmant aspirant. Des rendez-vous magiques, lesquels donnent à petites doses un peu plus envie de croire qu’il existe des good guys parmi ceux que l’on trouve sur Tinder. C’est donc ce que j’ai fait. Naïvement, j’ai cru qu’il pouvait être un bon gars, du moins jusqu’au jour où j’ai appris qu’il me bernait avec une fausse identité. Suite à cette fâcheuse découverte, j’ai conclu mon histoire avec Tinder non seulement en devant faire avouer à cet amateur sa véritable identité, mais également en supprimant l’application de ma vie de célibat.

« Si cette situation m’est arrivée, pourquoi n’arriverait-elle pas à d’autres femmes? » ai-je pensé après avoir analysé cette mésaventure. Des femmes comme toi, ta sœur ou ta meilleure amie qui croient que les bons gars existent, et ce, même sur des applications de rencontre. Afin de te préparer au pire, voici quelques astuces qui t’aideront à discerner si tu peux avoir confiance en ta date Tinder. You’re welcome!

tinder, expérience, mauvaise, couple, amour, vie, gars

Source : Pixabay

5 signes que ta date Tinder s’appelle Vincent et non Jason

  1. Si malgré tes talents de stalkeuse en chef, tu n’arrives pas à dénicher son compte Facebook, Twitter, Instagram (well, name it!), c’est que ta date utilise peut-être une fausse identité ou qu’elle a une phobie des réseaux sociaux (au début, laissons-lui le bénéfice du doute).
  2. Si dès les premiers instants, tu crois que cette personne est LA bonne, calme le Nicholas Sparks en toi. Rappelle-toi qu’il s’agit d’une rencontre Tinder et que sur cette appli on trouve de tout, même le genre d’individu le plus inimaginable.
  3. Lorsqu’elle te parle d’elle et que ses propos sont vagues, voire louches, méfie-toi ou pose-lui des questions à n’en plus finir.
  4. Ta flamme de Tinder ne veut jamais t’emmener chez elle, et ce, même après plusieurs semaines de fréquentation? Commence à te questionner sur ses intentions.
  5. Si ta date te raconte une histoire et qu’elle se trompe de prénom en faisant référence à elle-même dans ladite histoire… c’est quasi officiel qu’elle te joue une game. Confronte-la sur le champ!
Un article de
Anonyme's Avatar
Articles suivants
Article Featured Image

Série: Québécois(es) à suivre sur Instagram – Voyage