Style de vie

Je ne pense pas que tu te doutes de ce qui t’attend pour les prochaines années. Tu ne sais probablement pas non plus qu’il va t’arriver bien des malheurs, mais aussi des moments de bonheur. Du jour au lendemain, tu vas connaître des périodes très sombres, où les moments seront pires les uns des autres, j’veux que tu saches que tu seras au plus bas pis que je t’avertis que ça sera pas facile de remonter la pente. Mais maman t’a faite forte, tu es une battante et je sais bien que tu vas y arriver.

La vie va être difficile, ce n’est pas aussi simple que ce que tu crois connaître déjà. J’suis certaine que tu vas rencontrer des gens merveilleux qui te sortiront de ta propre noirceur, mais ce que tu ne sais pas encore, c’est que ces personnes vont bouleverser ta vie à tout jamais. Puis je t’avertis, ça va faire bobo. Puis ces bobos vont se changer en cicatrices, qui s’ouvriront et se refermeront avec le temps. Tu vas connaître des gens qui auront des cicatrices sur leurs poignets, mais toi c’est différent, parce que ces cicatrices seront enfouies au plus profond de toi-même, puis comme j’ai dit, maman t’a faite forte, que ces cicatrices soient invisibles, elles vont seulement te rappeler que tu es quasi-invincible.

ggg
Source : Moment.ro

Ça ne va pas être facile, parce que ça va continuer, puis continuer, encore et encore. Tu vas avoir peur, peur de pas mal de gens, mais aussi peur de toi-même. Tu ne voudras plus croire en toi, tu vas t’imaginer que tu es une catastrophe ambulante qui ruine son propre bonheur, puis tu vas finir par te dire que ce bonheur n’existe tout simplement pas.

Je sais que tu vas surement essayer de mettre fin à tes jours, puis comme que j’ai dit, maman t’a faite forte. Puis tu vas survivre, que tu le veuilles ou pas. Je l’sais que tu vas essayer de tout cœur de te prouver que tu es capable, que tu ne peux pas abandonner, que tu ne sauras jamais ce que tu aurais possiblement raté. Tu as le droit et le devoir de te tromper, j’veux que tu saches que tu dois réellement tirer des leçons de tes propres erreurs puis apprendre. J’veux que tu essayes, de temps en temps, d’avoir confiance en toi. J’veux que tu saches que tu es quelqu’un de bien, et que tu en vaux la peine. Puis j’espère bien gros que je ne serai pas la première ni la dernière à te le dire; tu en vaux la peine. Et puis, tu es tellement belle. Autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Je t’oblige à sourire au monde, à leur montrer qui tu es et ce que tu vaux réellement. Je suis tellement fière de celle que tu es, j’aimerais que tu le sois, toi aussi.

Les gens vont être méchants, l’intimidation ne va jamais arrêter. Je m’excuse… Je m’excuse tellement ma belle. Je sais que tu attends ton anniversaire à chaque année en espérant que l’intimidation va arrêter, mais le monde est rempli d’humains cruels, insensibles et ignorants, il faudra porter ce fardeau pendant longtemps. Quoique tu fasses, tu seras critiquée, alors je t’en prie, reste toi-même. Vis ta vie comme tu l’entends. Tu vas changer, grandir et murir en très peu de temps. Tout va aller extrêmement vite, mais j’suis certaine que ça va bien se passer. Ça doit être weird, de voir comment tant de choses changent. Mais tout ce que j’te dis est vrai, et c’est toi à la fin, par toi-même, qui connaîtras tous tes succès. Tout ce que je te dis est vrai, j’espère que tu me crois, même si je sais que d’avoir autant d’espoir à 13 ans, c’est tellement épuisant. Promets-moi simplement que tu vas profiter de ces instants.

Et moi je te promets que tu vas connaître de meilleures journées, puis que les choses vont s’arranger. D’ici là, tiens le coup, fais-le pour toi et pour moi.

Je t’aime.

Un article de
Adrienne Leclair's Avatar
Adrienne Leclair

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L'impression: ma société malade