Style de vie

Le café de la maison ronde. Est-ce que cela vous dit quelque chose? Eh bien si vous n’avez pas encore eu la chance de goûter aux traditionnels pains baniques, vous avez jusqu’à la mi-octobre pour venir savourer cette recette amérindienne.

Ce café, le seul resto autochtone à Montréal, se situe en plein centre du Square-Cabot près de la station Atwater. Ce projet saisonnier d’économie sociale géré par l’organisme l’Itinéraire a pour mission de favoriser la mixité sociale et l’autonomisation des Autochtones. Cette initiative résulte du réaménagement de cet espace où s’étaient établis plusieurs itinérants issus des communautés autochtones. L’objectif était donc de créer une certaine cohabitation sociale où un échange culturel serait possible entre les différents groupes et ainsi permettre aux citoyens de l’arrondissement de se réapproprier cet espace.

Tous les jours de la semaine de 8h à 19 h et les samedis et dimanches de 11 h à 19 h, il vous est possible de venir y vivre une expérience culinaire différente et d’encourager un projet transformateur. C’est donc l’occasion de découvrir les produits et les saveurs de cette cuisine au-delà des stéréotypes et dans une perspective de mélange des cultures. En plus, leurs chandails ont été conçus par nul autre que Richard Z. Sirois.

Squarte Cabot, Café

CréditLisa-Marie Savard

Un petit aperçu de ce qu’il vous est possible de déguster à cet endroit?

D’abord, on y sert le seul café à torréfaction autochtone, Mocassin Joe. Il s’agit vraiment du produit étoile de l’endroit, meilleur que celui qu’on sert chez Starbucks!

On peut goûter à divers mets (sandwichs, tacos, scones dog, pizza et autres.) Fait avec de la banique, le pain traditionnel amérindien, un peu l’équivalent du pain naan en Inde ou encore de la tortilla au Mexique.

On y trouve aussi une salade traditionnelle avec du maïs au vinaigre, de la courge et des fèves, considérées comme les trois sœurs dans ce type de cuisine.

Aussi, à partir du 15 août, lorsque le nouveau menu créé par le chef autochtone George Lenser sera dévoilé, on pourra y déguster des madeleines à la banique, une façon de réinventer la pâtisserie française.

Comme quoi le projet peut briser les frontières!

Un article de
Jolyane Pelle's Avatar
Articles suivants
Article Featured Image

Cadeau de mariage sans souci