Style de vie

Il y a trois semaines se tenait le fameux bal de Ste-Justine. Auparavant, on l’appelait le bal du Mont-Royal, ça vous dit quelque chose ?

Chaque année, je m’y rends et chaque année, je suis impressionnée par la qualité de l’organisation de cet événement qui est au fil du temps devenu un must du nightlife montréalais. Toutefois, on ne peut pas parler de ce bal comme uniquement d’un party, car oui c’en est un, mais c’est pour une bonne cause que toutes ces belles personnes se réunissent, et cette cause est celle de l’hôpital Sainte-Justine et des enfants malades. En 2017, pour la 16e édition, ce sont plus de 280 000 dollars qui ont été amassés pour servir à la cause, soit en soutenant le Centre d’excellence en soins intensifs du nouveau-né du CHU Sainte-Justine.

Crédit: Geneviève Giguère

Crédit: Geneviève Giguère

Crédit: Geneviève Giguère

Ce que j’aime de ce genre d’événement, c’est que ça rassemble un grand nombre de personnes dans un objectif commun. De plus, pour les jeunes professionnels qui n’ont pas nécessairement toujours énormément de sous pour soutenir des causes (c’est personnel à chacun, mais en début de carrière, ça peut être plus difficile), c’est une belle manière de mixer le soutien à une cause à une occasion de se mettre beau, sortir et faire la fête.

Parlant de se mettre beau (ou belle dans mon cas), je me suis rendue chez Très Chic Styling sur Laurier pour dénicher la tenue que j’ai portée à l’événement. Angelica me propose souvent des robes de couleur bleue foncée et cette fois-ci n’a pas fait exception. J’ai eu deux coups de cœur, dont une robe assez volumineuse qui faisait très princesse. Finalement, j’ai choisi une coupe plus minimaliste, signé Fascara, une marque canadienne notamment appréciée par Sophie Grégoire-Trudeau, rien de moins ! Les robes off-the-shoulder étant très tendance, j’ai eu un vrai coup de cœur. Sans oublier la découpe au décolleté et son bleu qui attire le regard. Ça change des petites robes noires, tsé !

L’événement se tenait au salon 1861, dans une ancienne église. J’ai adoré voir les DJs perchés dans la chaire, c’était vraiment incongru, ce qui rendait le tout très cool.

Bal de sainte-justine 2017
Crédit: Geneviève Giguère

Ça a été une très belle soirée et je ne manquerai pas la prochaine édition!

Un article de
Virginie Pichet's Avatar
Virginie Pichet

Cheveux couleur blé d’inde et Girlboss, Virginie est l’éditrice du blog; en d’autres mots, la maman des collaborateurs. Elle adore les brunchs et se prendre...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Être la première… et la dernière