Sport & Santé

Si tu connais dans ton entourage une personne souffrant d’une maladie de ce type, tu sais qu’une personne ayant une atteinte neurocognitive n’est pas toujours facile d’approche. Une personne ayant une démence telles que l’Alzheimer, la démence vasculaire ou la démence mixte, peut parfois tenir des propos assez particuliers. Ce n’est pas de sa faute et ça peut te rendre inconfortable.

Lorsqu’une personne est confuse et dit des choses qui ne font pas de sens, il y a mine de rien, une façon d’agir. Il ne faut pas se laisser désorienter, ça serait déstabilisant pour ton interlocuteur et toi-même.

Il y a trois étapes qui sont certes plus faciles à dire qu’à faire, mais je te les explique. Ça pourrait te servir si tu côtoies un proche qui a ce type de maladie et tient parfois des propos incohérents auxquels tu ne sais pas trop quoi répondre.

Source : Unsplash

Allons-y avec un exemple : alors que tu es en visite chez ta tante qui souffre d’une démence vasculaire modérée, elle te dit être inquiète de son fils qui n’est pas encore rentré de l’école. Tu sais bien que son fils qui a aujourd’hui 34 ans est en voyage d’affaire à l’étranger.

Étape 1 : Accueillir son sentiment

ouvertureSource: Unsplash

Ta tante semble plutôt inquiète, alors tu dois la rassurer et lui faire sentir que tu l’écoutes. Tu peux lui dire : «Je comprends ma tante que vous vous inquiétez pour votre fils ». Il est bien de prendre un moment avec elle pour discuter de son fils. Elle peut répondre ou simplement t’écouter. Si elle semble anxieuse ou si elle pleure, tiens-lui la main. Le contact humain est toujours rassurant.

Étape 2 : Le retour subtil à la réalité

C’est là que tu sors « LA twist ». Il faut se servir de ce qu’elle dit pour faire tranquillement diversion. Donc reprendre un élément actuel  de la vie, pour la ramener doucement à la réalité sans la brusquer. Un propos comme ceci, pourrait faire l’affaire : « Votre fils est rendu bien grand maintenant et lui aussi, il a des enfants qui sont à l’école. Ce sont vos petits-enfants, ma tante. Ah comme le temps passe vite, ma tante! » Ce n’est pas toujours évident de trouver une idée sur le coup. Il faut que tu te serves de ton imagination. Le but c’est de faite un lien entre le propos incohérent et la réalité. Idéalement tu gardes le même sujet.

retour à la réalitéSource : Unsplash

Étape 3 : Faire diversion

Eh oui! Pour finir le tout il faut changer les idées de ta tante. Tu peux l’inviter à la cuisine pour manger un morceau ou faire une promenade. Le simple fait de l’amener à une autre conversation, en lui donnant de tes nouvelles peut suffire. C’est sûr que si tu lui fais faire un petit tour, c’est encore mieux.

Il ne faut pas oublier que ta tante a surtout besoin de présence et d’amour.

Peu importe le type de démence et son importance, il est primordial de garder en tête qu’il s’agit d’un humain et qu’il faut éviter de s’énerver. Il faut communiquer avec un ton doux et calme, et faire preuve de patience.

Un article de
Laurence Campeau's Avatar
Laurence Campeau

Du haut de ses cinq pieds et quatre, Laurence sait se démarquer et pas seulement qu'en se mettant sur la pointe des pieds telle une...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Respires-tu vraiment?