Déco Faits Vécus

Je suis certaine qu’en lisant le titre, vous avez eu une image mentale d’une grand-mère, entourée de ses chats et se balançant sur sa chaise berçante en tricotant un bonnet pour l’un de ses petits-enfants. Je vous arrête tout de suite à cette image ! J’ai été initiée au tricot depuis le début de mon secondaire et j’adore toujours autant ça. Ça fait peut être étonnant de vouloir passer du temps à faire des morceaux de vêtements soi-même lorsqu’on peut se procurer ces mêmes morceaux au magasin et sauver tout le temps nécessaire à leur confection . Par contre, je tricote non seulement pour le foulard que je pourrai porter, mais aussi pour le moment passé à le faire. Voici donc les (très bonnes !) raisons pour lesquelles le tricot fait partie de l’une de mes activités lors de temps libres.

Vêtements uniques et personnalisés

Je suis très fière lorsque je porte un morceau que j’ai fait moi-même ! Ça me permet de créer ce que je veux et exactement comme je le veux. Mes morceaux sont uniques, le style me représente et ma réponse fait toujours sursauter les autres lorsqu’on me demande la provenance de mon foulard ou de mon bandeau de laine. Au fond, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, même lorsqu’il est question de vêtements !

Permettre de se détendre

Avec l’expérience, j’ai réalisé que même à travers ma vie chargée, je dois m’obliger à prendre un temps pour me détendre et me déstresser. Ce moment ne survient pas nécessairement toutes les semaines, mais j’aime m’accorder ces quelques heures lorsque le besoin se fait ressentir. Tricoter durant ce moment est devenu ma solution pour me relaxer. Le mouvement répétitif du tricot me calme et me permet de me plonger dans pensées apaisantes (j’ai 84 ans d’âge mental ici).

Un passe-temps qui peut être pratiqué avec plusieurs personnes

Avis aux tricoteuses, je suis à la recherche de chums de tricot! Ça peut sembler drôle, mais une soirée passée à discuter et à tricoter peut être très amusante (verre de vin inclus)! C’est une idée d’activité originale et n’hésitez pas à initier les personnes qui ne connaissent pas l’art du tricot ! Ça s’apprend très vite et pour les septiques, faites-leur lire cet article!

Économie d’argent

Enfin, comme dernière raison valable pour se mettre au tricot : l’économie d’argent. Une balle de laine et des aiguilles, ça ne coûte pas très cher ! L’une de mes grandes tantes m’a même offert mes premières aiguilles et ma première balle de laine. Le seul investissement nécessaire est votre temps!

Un article de
Gabrielle Chaput's Avatar
Gabrielle Chaput

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Du chaud au froid avec QUO