Mode & Beauté

Récemment, je suis allée rencontrer Francis Bouchard, coloriste, au Salon Oblic Villeray pour rechanger de couleur de cheveux et jaser de tendance en matière de coloration, on a parlé du printemps qui s'en vient, de color melt, de strobbing et compagnie. Pour lire cet article, c'est juste ici! J'ai aussi eu l'idée, tant qu'à avoir un pro avec qui jaser de cheveux, de lui demander comment bien se préparer avant un rendez-vous chez le coiffeur. On s'entend qu'il y a certains mythes à ce sujet et j'ai voulu en savoir plus. Voici donc quelques conseils pour la prochaine fois que vous préparez un gros changement capillaire!

1. Prévoir une consultation
Lorsque c'est possible, Francis prône l'importance de la consultation AVANT le changement. Bref, si c'est possible de prévoir 5 à 10 minutes afin de jaser avec ton coiffeur avant même de prendre ton rendez-vous, c'est super et ça permet au styliste de savoir exactement ce que tu veux et d'y penser un peu. Il veut savoir quels sont les besoins de sa cliente, l'effort et le temps qu'elle souhaite mettre dans l'entretien de sa coloration, etc. afin de bien pouvoir la conseiller. C'est tout simple, mais selon Francis, ça change tout: on prend le temps de jaser pour vrai avant de passer à l'action.

2. Support visuel
Francis suggère d'apporter une photo de ce que l'on veut, une inspiration, comme plusieurs le font déjà. Il aime aussi quand une cliente arrive avec une photo de ce qu'elle ne veut pas: ça lui permet de mieux saisir vers où s'en aller, surtout que lui, pour atteindre le look que tu veux, il doit savoir comment adapter le tout selon ta couleur, l'état de tes cheveux, etc. Bref, c'est pratique d'avoir les deux!

3. Cheveux propres ou cheveux sales?
Il y a un mythe qui dit qu'il vaut mieux avoir les cheveux sales avant d'aller chez le coiffeur. Qu'en est-il vraiment? Selon Francis, ça ne fait pas une très grande différence… la teinture n'agira pas mieux sur un cheveu sale. Par contre, si on est sensible du cuir chevelu et qu'on fait une coloration sur des cheveux fraichement lavés, puisqu'on a enlevé le sébum naturel, ça risque de picoter davantage, ce qui n'est pas hyper agréable. De plus, si on utilise un shampoing de pharmacie juste avant, il se peut que les agents de conservation contenus dans ce shampoing altèrent l'effet d'éclaircissement dans les cheveux. Bon à savoir!

4. Préparer le cheveux
Ce conseil, c'est surtout pour celles qui veulent blondir leur tignasse. On le sait bien, le bleach, c'est bien dur sur le cheveu. Il vaut mieux, donc, préparer la chevelure en avance en se faisant régulièrement des masques hydratants. Avez-vous déjà eu du bleach dans les cheveux et eu l'impression d'avoir des mèches de foin sur la tête après? Moi, oui pis c'est pas cool (mais pas après mon rendez-vous avec Francis là!!!)

5. Planifie-toi un passe-temps
Si tu n'as jamais eu de coloration, tu ne le sais peut-être pas, mais dès qu'on parle de balayage ou autres techniques d'application de la couleur, ça peut être très long. Tu peux passer plus de 2 ou 3 heures au salon de coiffure, quand même. La bonne nouvelle, c'est que puisque tu le sais, tu peux te préparer en conséquence. Apporte-toi un magazine, un roman, une collation, un peu de travail… n'importe quoi qui te permettra d'utiliser ce temps à faire autre chose qu'attendre. Ça passera plus vite et ce sera tellement plus agréable!

Un article de
Virginie Pichet's Avatar
Virginie Pichet

Cheveux couleur blé d’inde et Girlboss, Virginie est l’éditrice du blog; en d’autres mots, la maman des collaborateurs. Elle adore les brunchs et se prendre...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look: choisir d'être mignonne