3 étapes pour avoir un blogue à succès.

S’il y a bien une question qu’on me pose souvent, c’est «comment on fait pour avoir un blogue à succès»? Souvent. Et je comprends. Des nouvelles blogueuses, il en existe plusieurs, chaque semaine, et c’est génial ainsi. C’est toutefois un milieu compétitif et avec peu de repères. Encore jeune comme industrie, les rouages de la blogosphère sont difficiles à comprendre pour quelqu’un qui commence et qui tente de percer dans ce domaine. Il y a peu de temps, j’écrivais un article donnant mes 5 trucs pour se lancer en affaires dans la vingtaine (c’est ICI pour le lire). À la fin de l’article, j’offrais aux lecteurs de me poser des questions. Deux, Elie et Vanessa, m’ont posé cette question. Voici donc ma réponse, mais je commencerai par vous décevoir: il n’y a pas de recette magique. Quand même, voici les 3 étapes les plus importantes (il en existe d’autres) selon moi!

sans titre

Première étape:

Bloguer, c’est l’art de se livrer au quotidien. Naturellement, l’univers 2.0 n’est pas le même que lorsque j’ai commencé en 2008. Le tout a beaucoup changé. Je me demande souvent si c’est pour le meilleur ou le pire. Plusieurs plus âgés «des internets» (je me mets dans cette catégorie) semblent nostalgiques d’une autre époque. Je ne suis pas comme cela. Je n’aime pas entendre «dans mon temps c’était…» non. On évolue. Point. Et tant mieux. Le web change. Tant mieux. On veut l’améliorer? On peut. Les gens baissent souvent les bras. Je ne veux pas être de ceux-là.

Bloguer, pour moi, c’est l’art de se livrer de manière authentique, avec parfois un petit voile qu’on nomme vie privée, mais c’est tout de même offrir une partie de soi-même à lire, à voir, à découvrir. Je suis un personnage web. Je disais auparavant qu’il existait Camille Dg et Camille Desrosiers-Gaudette. Ce n’est pas faux, mais c’est la même personne. Simplement que Camille Dg ne parle pas de ce qui la rend triste ou de ses moments moins glorieux. On me l’a déjà reproché, mais c’est un choix éditorial, je préfère faire la promotion de moments heureux que tristes. Je préfère tenter d’inspirer les gens à repousser leurs limites que de se dire qu’on n’est pas capable. Certes, comme tout le monde, ma vie n’est pas qu’heureuse, elle n’est pas parfaite, mais je ne me sens pas obligée de le montrer. Ça, c’est un choix. Qu’on choisisse une voie ou l’autre, pour avoir un blogue connu, il faut, selon moi, être vrai. Ne pas tenter d’être ce qu’on n’est pas.

1G8A9661
2e étape:

Bloguer, c’est avoir de la rigueur. Votre lectorat ne veut pas vous lire des fois, il veut savoir quand vous aurez de nouveaux articles et c’est le plus souvent possible. Les lecteurs veulent que vous deveniez leur amie virtuelle, leur grande soeur, leur petite soeur, leur… bref, il faut être présent souvent et pas n’importe comment, pas seulement pour dire allo. Il faut savoir créer du contenu souvent. Ça demande donc de nombreuses heures, du travail et ce, chaque jour dans mon cas. Soyez donc prêt à consacrer beaucoup de temps à votre bébé 2.0.

1G8A9678

3e étape:

Bloguer c’est tenter de faire différent. Il n’y a pas de barrière à l’entrée dans le domaine. Se créer un site prend deux petites secondes, prendre des photos (on ne commente pas la qualité ici) est facile d’accès avec un cellulaire et voilà. Mais pour avoir un blogue qui va rouler, il faut avoir une idée, il faut offrir quelque chose que les autres ne font pas. Sinon, pourquoi vous suivre? On veut un branding différent et fort. Votre contenu c’est votre carte de visite. Il doit donc être diversifié et bien recherché. 

Finalement, je suis super chanceuse, parce que pour réussir ces 3 étapes, j’ai une équipe du tonnerre avec moi! Seule… LeCahier ne serait pas comme il est aujourd’hui! Selon vous, quelles seraient les 3 étapes? C’est difficile de n’en dire que 3!

1G8A9673
1G8A9641
Le look:
Veste – Melissa Nepton
Pantalons – Lola Jeans
Chemise – Compagnia Fantastica
Souliers – Sanuk

Photos – Les Productions REC

Maquillage et cheveux – Katia Proulx
Lieu – W Montreal

1G8A9663
sans titre-2