Faits Vécus Voyage

Mon truc numéro un quand je voyage seule, c’est play it cool and fake it till you make it. Tu te perds, faut pas que ça paraisse. Tu ne sais pas où tu t’en vas, fais semblant que tu le sais. Relève ton menton, marche avec assurance et tout ira bien. OK. Sauf la fois que j’ai perdu mon passeport entre l’Espagne et le Portugal.

LisbonneSource image : Pixabay

J’ai toujours fait attention à mes choses en voyage. Je ne laisse pas mes choses traîner sur mon lit dans les auberges de jeunesse, je ferme mes sacs bien comme il faut. Mais cette fois-là, j’ai aucune idée de ce qui est arrivé à mon passeport.

J’ai rencontré des filles durant mon voyage à Madrid. Nous avons décidé d’aller passer une fin de semaine au Portugal et nous avons décidé de prendre un autobus de nuit, pour gagner du temps. En montant dans l’autobus, je montre mon passeport au chauffeur, tout va bien, je le remets dans mon sac. Le trajet s’est super bien passé, mais évidemment, nous étions brûlées en arrivant à Lisbonne.

PasseportSource image : Pixabay

En premier, nous nous sommes dirigées vers notre auberge de jeunesse (The Swallow Hostel LOL), dans le but de faire le check-in et de laisser nos bagages. Souvent, en arrivant dans une auberge, nous devons montrer notre passeport. Je cherche, puis je cherche, je vide mon sac deux fois, mais pas de foutu passeport. Je regarde mes amies et je leur dis de vérifier dans mon sac. Tsé quand tu cherches trop quelque chose, souvent tu l’as dans la face, mais tu le réalises pas. Alors elles ont vidé mon sac, mais toujours pas de passeport. Je me suis dit que je l’avais peut-être échappé dans l’autobus ou à la gare d’autocar. Nous avons refait la route entre l’auberge et la gare, mais toujours pas de passeport. Je suis donc allée voir un policier pour trouver une solution. Il me dit que je dois aller à la police touristique au centre de Lisbonne. Il se retourne vers son collègue et me dit qu’ils ne peuvent pas m’embarquer, car mon passeport a peut être été perdu en Espagne, et que ce territoire ne relève pas de leur autorité. Moi dans ma tête à ce moment-là je me dis : « j’ai perdu mon passeport calvaire, on s’en fout d’où tu as autorité!!! ».

GyropharesSource image : Z télé

Nous nous sommes donc rendus à la police touristique en métro. Arrivés là, les policiers (tous vraiment beaux) me demandent le nom de l’auberge de jeunesse où nous restions. Je réponds donc : The Swallow Hostel. À ce moment, je réalise à quel point le nom de l’hostel est pas écoeurant… Le policier me regarde, plus capable de retenir son rire. Ça y est. Il pleure de rire et raconte ça à ses collègues. Imaginez la scène. Je suis seule, pas de passeport, devant trois ou quatre policiers qui pleurent de rire à cause du nom de mon auberge. L’un d’eux a même dû sortir du poste de police, car il n’en pouvait plus. Derrière moi, mes amies étaient cachées derrière des magazines, aussi crampées que les policiers. Pour ceux qui l’ignorent, swallow veut dire « avale » en anglais. C’est aussi un oiseau, mais les gens ne pensent pas vraiment à ça quand ils entendent ce mot-là.

Le policier a fini par me faire un rapport pour que je puisse retourner en Espagne sans passeport. La semaine suivante a été remplie d’allers-retours entre la famille où je vivais et l’Ambassade Canadienne. Je n’ai jamais retrouvé mon passeport. Sur le coup, je ne trouvais pas ça drôle du tout et c’était super stressant. Avec du recul, ça me fait une histoire drôle en maudit à raconter.

Un article de
Elyse Veilleux's Avatar
Elyse Veilleux

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quoi manger en collation?